Formule 1

Dépassement au départ : Verstappen ‘n’a pas peur d’engager le combat’ face à Hamilton

C’est Ross Brawn qui le note

Recherche

Par Alexandre C.

11 mai 2021 - 16:48
Dépassement au départ : Verstappen (...)

Le duel entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a de nouveau été intense au dernier Grand Prix d’Espagnol, à Barcelone.

Mais l’histoire retiendra de ce Grand Prix plutôt le déroulé des qualifications : car c’est samedi dernier que Lewis Hamilton a atteint le premier la barre des 100 poles en F1.

Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, revient sur cet exploit historique, qu’on imaginait difficilement à portée de quiconque après les années Michael Schumacher chez Ferrari – que Ross Brawn a connues de l’intérieur.

« Chapeau bas à Lewis, c’était un autre week-end fantastique où il est entré dans l’histoire en prenant sa 100e pole position. C’est un exploit incroyable. »

« Il a tellement d’avance sur tous les autres pilotes dans ce domaine - Michael Schumacher est le deuxième meilleur poleman avec 68 pole positions - et il ne montre aucun signe de faiblesse. L’émotion était palpable lorsqu’il a décroché la pole samedi. Un jalon aussi remarquable signifie clairement beaucoup pour lui. »

Quant au Grand Prix, Ross Brawn aura apprécié, comme chacun, la bataille de stratégies entre Red Bull et Mercedes. Pour lui, l’équipe de Milton Keynes n’a aucun regret à avoir car fondamentalement, la Mercedes était tout de même plus rapide en rythme de course.

« C’est peut-être sa troisième victoire en quatre courses, mais Lewis a dû travailler pour l’obtenir. J’ai trouvé que c’était un Grand Prix fantastique - et un Grand Prix où vous ne saviez pas qui allait gagner jusqu’à très tard dans la course. Max s’est bien battu, mais dimanche, Lewis était tout simplement trop rapide. »

« Je ne suis pas sûr que Red Bull aurait pu faire autre chose que ce qu’ils ont fait en termes de stratégie en Espagne. S’ils étaient rentrés aux stands après le deuxième arrêt de Lewis, ils auraient concédé la position en piste. Pour savoir si oui ou non cela aurait signifié un combat plus serré jusqu’à la fin du Grand Prix... ce n’est que spéculation. »

Lewis Hamilton le sait, il aura un client en face, qui n’aura pas peur de l’affrontement roue contre roue...

« Max a fait tout ce qu’il fallait au départ pour prendre la tête de façon impressionnante. Il n’a pas peur d’engager le combat face à Lewis. La réalité est qu’il sait qu’il a peu de chances de battre Lewis s’il est deuxième à la fin du premier tour donc. Et cela lui donne l’envie de s’engager nécessaire, l’envie d’aller chercher un dépassement quand c’est du 50-50. »

« En revanche, Lewis sait qu’il peut battre Max même s’il occupe la deuxième place au premier tour - comme il l’a fait à Barcelone - donc il ne prend pas nécessairement ce risque. »

« Max ne se laissera pas abattre par ce résultat. C’était un très, très bon pilotage de sa part. Son package n’était tout simplement pas assez rapide. Il sait qu’il s’agit de sa meilleure chance de remporter le titre de champion du monde et il fera tout pour remporter la victoire la prochaine fois à Monaco. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less