Formule 1

Départ raté, crevaison lente, VSC : rien n’a vraiment souri à McLaren F1

Norris 7e, Ricciardo 12e

Recherche

Par Alexandre C.

12 décembre 2021 - 19:38
Départ raté, crevaison lente, VSC : (...)

Il n’y a pas eu de miracle pour McLaren, qui finit logiquement à la 4e place au classement des constructeurs après le Grand Prix d’Abu Dhabi, finalement assez loin derrière Ferrari qui a signé un podium grâce à Carlos Sainz.

7e de l’épreuve, Lando Norris a au moins brisé une série de « petits points » et estime avoir réussi une « course convenable » de son côté.

Pourtant, on l’a presque oublié, il partait 3e et qui plus est en pneus tendres. Mais comme pour Max Verstappen, ses softs n’ont pas bien fonctionné pour lui. Il aura aussi connu une deuxième mésaventure : une crevaison lente.

« J’ai perdu un peu au départ - je n’ai peut-être pas fait le meilleur travail ou placé la voiture exactement là où j’aurais dû le faire. Après cela, la course se déroulait très bien, je suivais la Ferrari, le rythme était assez solide et puis nous avons eu une crevaison lente, qui nous a fait décrocher de la course et j’ai perdu beaucoup de points et de positions à cause de cela. Encore de la malchance ! Mais l’équipe a fait du bon travail aujourd’hui. J’ai l’impression d’avoir fait une course solide et c’était juste malheureux une fois de plus. Il n’y a rien que nous aurions pu faire, mais je pense que nous devrions quand même être heureux de la façon dont nous avons terminé la saison. Nous n’étions pas assez rapides à certains moments, mais ce n’est pas dû à un manque d’effort. »

« Merci à toute l’équipe pour leur travail acharné. Ils ont été incroyables toute la saison. Nous avons encore quelques jours d’essais avant la pause, mais bientôt il sera temps de faire une trêve bien méritée et de se remettre à zéro avant l’année prochaine. »

Lando Norris finit 6e du classement pilotes, derrière Carlos Sainz mais devant Charles Leclerc.

Daniel Ricciardo finit lui 12e : un résultat décevant puisqu’il partait dans le top 10. L’Australien finit 8e du championnat, 5 points devant Pierre Gasly et 45 unités derrière son coéquipier.

« Nous avons gagné une position dans le premier tour, ce qui nous a permis de nous battre avec les Alpine. J’avais l’impression d’avoir un peu plus de rythme qu’eux, mais honnêtement, c’était vraiment difficile de doubler. Nous avons essayé de tenir bon mais avec la voiture de sécurité virtuelle nous avons perdu des positions ; à l’air libre j’aurais eu un peu plus de rythme à montrer, mais c’était juste délicat avec la position sur la piste. C’est ce qui arrive quand vous vous qualifiez un peu trop loin derrière. Ce que je veux améliorer l’année prochaine, c’est ma performance le samedi, et cela rendra les dimanches un peu plus faciles. »

« Merci à l’équipe pour son travail acharné cette année. Nous avons vécu des moments fantastiques, Monza étant le point culminant, et je suis impatient de construire sur les progrès que nous avons faits en 2021. Avant cela, j’ai hâte de rentrer à la maison, de recharger un peu les batteries et de me préparer à revenir me battre l’année prochaine. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less