Formule 1

‘Déçu’ mais soutenu : Bottas a l’habitude d’être encouragé en plein GP par Toto Wolff

Retour sur une conversation radio pas si surprenante ?

Recherche

Par Alexandre C.

3 mai 2021 - 09:49
‘Déçu’ mais soutenu : Bottas a l’habitude

Valtteri Bottas a certes signé un 58e podium en carrière à Portimao, mais en partant de la pole, il espérait bien sûr mieux qu’une troisième place finale. Un pépin moteur (problème de software) a semble-t-il ralenti son rythme, surtout en puissance disponible en lignes droites. Mais tout de même : le Finlandais subit un nouveau contrecoup et reconnaît lui-même qu’il n’avait pas le rythme de son coéquipier.

« C’est décevant. Quand vous partez de la pole position, vous n’avez qu’un seul objectif pour la course et c’est de gagner le Grand Prix. Ce n’est pas arrivé, donc je suis déçu - mais je ne sais pas vraiment pourquoi dans le premier relais je n’avais pas vraiment le rythme. »

Valtteri Bottas cible en particulier son rythme dans le premier relais... Les températures de pneus sont-elles encore en cause comme à Imola ?

« Je veux dire, je sentais tout bien en termes de départ de la course, le redémarrage, tout était bon de mon côté, mais je pouvais voir assez tôt dans la course que, avec les mediums, je n’avais tout simplement pas le rythme comme Lewis et Max avaient. Je ne sais pas pourquoi. »

« Je n’ai pas d’explication. C’était mieux avec le pneu dur et à un moment donné, je rattrapais Max et puis j’ai eu un problème avec un capteur, j’ai commencé à perdre de la puissance et j’ai perdu cinq secondes sur Max et c’est tout. »

« C’était vraiment mauvais mais nous savions que chauffer les pneus durs allait être délicat. Après, une fois que j’ai eu des pneus avec les bonnes températures, c’était en fait pas mal et mieux qu’avec le medium. Oui, beaucoup de choses à regarder, à analyser et à apprendre dans les deux prochains jours avant de commencer à se concentrer pour la prochaine course. »

De manière inattendue, Toto Wolff lui-même a encouragé Valtteri Bottas en pleine épreuve à la radio, en lui rappelant qu’il était l’homme le plus rapide en piste. Est-ce un signe de la fébrilité mentale du Finlandais ? Toto Wolff intervient-il vraiment rarement à la radio ?

Valtteri Bottas pense lui que cette intervention de son patron est un non-évènement...

« Il y a eu de nombreuses fois où il a, vous savez, ouvert la radio pour dire quelque chose. Tout ça, c’est du soutien et ça montre qu’il y a du soutien et de la passion derrière - et ça ne fait jamais de mal. Évidemment, je donne toujours tout ce que j’ai sur la piste. Mais oui, c’est bien. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less