Formule 1

Déception chez Williams F1 avec deux éliminations en Q1

Robson explique pourquoi l’équipe s’y attendait

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 juillet 2021 - 17:54
Déception chez Williams F1 avec deux (...)

George Russell a signé sa pire qualification de la saison en Hongrie avec une 17e place, juste devant son équipier. Le Britannique cale en Q1 pour la première fois de la saison et relativise, rappelant que la performance lors des dix premières courses était impressionnante.

"C’est la première fois de la saison que nous n’atteignons pas la Q2, mais nous ne pouvons pas tout réussir à chaque fois" tempère Russell. "Je n’avais pas confiance en la voiture aujourd’hui pour une raison quelconque et le tour n’a pas été parfait pour moi."

"Nous avons fait un travail incroyable pour être en Q2 lors des dix premières courses de la saison et cette fois-ci, nous avons fait un bon travail alors que nous faisons normalement un excellent travail. Pour nous, ’bien’ n’est pas suffisant."

"C’est parfois comme ça, mais nous avons hâte d’être à demain. La course va être difficile car il fait très chaud ici et les pneus vont être très difficiles à gérer. J’espère que nous pourrons faire mieux que les autres et profiter de toutes les opportunités."

Nicholas Latifi s’avoue lui aussi déçu d’être 18e sur la grille, alors qu’il espérait pouvoir aller chercher une place en Q2. Il s’inquiète pour la santé de son moteur : "Nous espérions être plus compétitifs que nous l’avons été aujourd’hui, mais en fin de compte, l’écart était très fin avec la Q2."

"La voiture se sentait bien, pas parfaitement équilibrée mais pas loin, et j’étais relativement satisfait. Le tour s’est bien passé de mon côté, mais nous devons examiner un problème de moteur que nous avons rencontré sur les deux tours."

"Tout au long de mon dernier tour, j’ai eu quatre ou cinq coupures de moteur qui, d’après les données, m’ont fait perdre pas mal de temps au tour. Sans cela, peut-être que la Q2 était possible, car nous ne connaissons pas le temps exact perdu, mais ça nous a coûté du temps."

Dave Robson, responsable de la performance, explique pourquoi Williams F1 s’est retrouvé derrière Alfa Romeo après avoir dominé l’équipe suisse vendredi : "Nous n’avons pas été en mesure d’apporter les améliorations que nous espérions à la voiture, et en conséquence nous avons lutté pour le rythme aujourd’hui."

"C’est frustrant après une série de bonnes séances de qualifications de manquer la Q2, surtout compte tenu de l’importance des qualifications sur ce circuit. Cependant, demain, il fera à nouveau chaud et, avec une menace de pluie, la course pourrait être un peu imprévisible."

"Nicholas a souffert d’un problème de puissance lors de sa course de cet après-midi et cela fait l’objet d’une enquête interne. Cela lui a sans aucun doute coûté un temps crucial aujourd’hui et ça a pu faire la différence entre entrer en Q2 et ne pas y entrer."

"Avec George, nous avons eu du mal à placer la voiture dans cette fenêtre de fonctionnement qui est importante ici pour obtenir un bon chrono sans trop endommager les pneus. Nous avons fait un bon travail à ce sujet lors des dernières courses, mais aujourd’hui nous n’avons pas pu y parvenir."

La grille de départ du GP de Hongrie 2021 :

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less