Formule 1

Déception chez Alfa Romeo après les qualifications en Styrie

Tout reste possible en course malgré des 15e et 18e positions

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 juin 2021 - 17:58
Déception chez Alfa Romeo après les (...)

Antonio Giovinazzi a de nouveau dominé Kimi Räikkönen lors des qualifications du Grand Prix de Styrie. L’Italien s’élancera 15e après avoir fait le dernier temps de la Q2 et admet tout de même une déception.

"Nous étions assez confiants avant d’arriver aujourd’hui, donc 15e n’est pas vraiment ce que nous attendions" admet Giovinazzi. "Nous avons eu un vendredi vraiment solide mais aujourd’hui, les autres équipes semblent avoir trouvé un peu plus de performance que nous."

"J’ai fait un bon tour mais malheureusement ce n’était pas suffisant pour entrer en Q3. Je reste optimiste pour demain, notre rythme de course n’était pas mauvais hier et c’est un circuit où l’on peut doubler. Nous savons que nous pouvons nous rapprocher du top 10 et nous battre pour les points."

Dix-huitième devant les pilotes Haas F1 à quatre dixièmes de son équipier, Räikkönen n’a pas grand chose à dire : "Je n’ai pas réussi à faire un seul bon tour. Ce résultat n’est pas ce que nous voulons, mais c’est comme ça. Cela ne va pas être facile de partir d’où nous sommes, mais nous verrons demain ce que nous pouvons en faire."

Frédéric Vasseur, directeur de l’équipe admet lui aussi une déception devant ce résultat : "Après les très bons résultats des trois séances d’essais libres, le résultat de cet après-midi nous laisse un sentiment un peu mitigé."

"D’un côté, nous poursuivons notre série d’apparitions en Q2, et nous savons à quel point nous étions proches des voitures qui nous précèdent. Antonio était à un peu plus d’un dixième de la 12e place et cela aurait été bien mieux que la 15e, mais les choses sont ainsi faites sur un tel circuit."

"Kimi aura du pain sur la planche demain, mais nous avons vu à quelle vitesse les choses peuvent changer ici, donc il y a encore beaucoup à faire. Nous devrons être prêts demain, et si la course n’est pas sèche, tout peut vraiment arriver."

La grille de départ du GP de Styrie :

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less