De Vries : Verstappen a été ’un grand frère’ et l’a aidé à rejoindre AlphaTauri

Les deux Néerlandais se retrouveront en F1 en 2023

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 octobre 2022 - 13:46
De Vries : Verstappen a été 'un (...)

Il y avait deux Néerlandais à l’honneur ce week-end à Suzuka : Max Verstappen, nouveau double champion du monde bien sûr, mais aussi Nyck de Vries, pilote AlphaTauri en 2023.

Il explique qu’il est proche de Max Verstappen, son compatriote avec qui il représentera en F1 les couleurs des Pays-Bas l’an prochain. Le futur pilote AlphaTauri apprécie la relation qui les lie, alors qu’ils sont d’un âge proche.

"Max et moi avons une excellente relation" a déclaré de Vries. "De toute évidence, nous sommes d’une époque similaire. Il est un peu plus jeune que moi, mais nous avons grandi dans le karting, nous sommes tous deux néerlandais."

"La façon dont il abordait la course avec son père, le karting, la conduite dans un van à travers l’Europe, je pense que c’était très proche de la nôtre. Nous vivons pour ce sport et nous nous respectons beaucoup en tant que pilotes."

Verstappen a provoqué un dîner crucial avec Marko

De Vries salue l’importance qu’a eu Verstappen dans son arrivée chez AlphaTauri, puisque le pilote Red Bull a pratiquement orchestré la rencontre avec Helmut Marko à Graz (à lire ici), qui a mené à la titularisation de Nyck.

"Et même s’il est champion du monde de F1, et qu’il va remporter son deuxième titre dans la meilleure équipe du sport en ce moment, même s’il est un peu plus jeune, j’ai presque l’impression qu’il a agi comme mon grand frère."

"Nous avons évidemment dîné ensemble après l’épreuve de Monza, à Monaco, et nous avons parlé des possibilités et des opportunités. Et cela nous a amenés à avoir une conversation avec le Dr Marko, lorsque nous nous sommes rencontrés la même semaine en Autriche."

De Vries sait que ce dîner n’a pas tout fait, mais salue l’aide que lui a apporté son compatriote : "Ce n’est pas comme si une seule chose était la clé de tout. Jusqu’à présent, j’ai pris soin de moi, et j’ai toujours écouté les gens qui m’entourent."

"Et la connaissance est très importante dans ce secteur. Et je pense que parfois, on voit des gens qui gardent leurs cartes très près de leur poitrine. Et il est important de partager les informations pour savoir ce qui se passe. Et c’était vraiment ce genre de conversation."

Monza a "éliminé les points d’interrogation"

Cependant, ses performances en Italie ont été cruciales pour que De Vries ait sa chance : "J’admets que Monza a certainement accéléré beaucoup de conversations. Cependant, je fais partie du manège de la F1 depuis un certain temps."

"Évidemment, après avoir remporté la Formule E, il y avait une opportunité chez Williams l’été dernier. Et plus tôt cette saison, il y a aussi eu plusieurs moments où nous étions dans des conversations. Je suis pilote de réserve de Mercedes, ainsi que de Williams."

"Je suis donc proche d’eux et j’ai une bonne relation avec les gens là-bas. J’ai toujours été en retrait dans les conversations. D’abord, il y a eu l’affaire Oscar [Piastri]. Puis Fernando [Alonso] est passé chez Aston, juste avant les vacances d’été, ce qui a donné le coup d’envoi de la saison des transferts."

"Et j’ai toujours fait partie de tout ça en arrière-plan. Mais je pense que Monza a éliminé tous les points d’interrogation et les doutes que les gens auraient pu avoir, et toutes les étoiles étaient clairement alignées pour ce week-end."

"La voiture était compétitive sur ce circuit, il y a eu quelques pénalités de grille, quelques abandons, et sans la voiture de sécurité, franchement, nous n’aurions même pas terminé la course à cause de problèmes avec le frein avant droit. Je suis donc très reconnaissant pour ce jour-là."

AlphaTauri

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos