De Vries reconnaissant d’avoir enfin sa chance en F1

"D’une manière ou d’une autre, j’ai toujours gardé un pied dans la porte"

Recherche

Par Franck Drui

12 octobre 2022 - 19:33
De Vries reconnaissant d'avoir (...)

Nyck de Vries dit qu’il craignait que son opportunité d’arriver un jour en Formule 1 ne soit passée, avant d’être signé par AlphaTauri pour 2023.

De Vries a été catapulté sur le marché des transferts après le séisme provoqué par Fernando Alonso passant, chez Aston Martin F1 et Oscar Piastri choisissant de rejoindre McLaren. Un marché secoué qui lui a été profitable puisque Daniel Ricciardo ne semble plus intéresser qui que ce soit.

Les perspectives de De Vries ont également été aidées par une course impeccable lors de ses débuts en Italie, à la place d’Alexander Albon, lorsqu’il a terminé dans le top 10 pour Williams.

De Vries sera parmi les plus âgés des débutants titulaires de ces dernières années, à 28 ans au début de la saison 2023, trois ans après avoir remporté le championnat de Formule 2.

"J’admets qu’il y a eu certaines périodes de ma carrière où j’ai pensé qu’il était très peu probable d’avoir encore une chance," a-t-il confié lors d’une interview donnée depuis l’hospitalité d’AlphaTauri.

"J’ai gagné la F2 et j’ai pris une direction différente en Formule E : ce n’était pas un chemin commun vers la F1. D’une manière ou d’une autre, j’ai toujours gardé un pied dans la porte et j’ai toujours saisi toutes les opportunités qui se présentaient à moi. J’ai commencé le WEC en F2, couru même en ELMS pour G-Drive, participé à différentes courses, j’ai été au Mans à la toute dernière minute cette année. J’adore la course."

"Cela définit la façon dont mon chemin s’est déroulé, et en plus de cela, j’ai toujours été très reconnaissant pour mes opportunités en dehors de la F1, beaucoup de pilotes de course seraient très désireux d’être dans la position que j’occupais avant de passer en F1."

"Il est facile d’être frustré par ce que vous n’avez pas, mais il est plus difficile d’être reconnaissant de ce que vous avez réellement."

"J’ai adoré ce que je faisais, et chaque opportunité qui s’est présentée, j’ai essayé de capitaliser et d’en tirer le meilleur parti. Monza a montré que tout peut se mettre en place et j’en suis extrêmement reconnaissant."

De Vries relativise aussi les débuts tardifs en F1.

"J’ai l’impression d’être très jeune et d’avoir l’air très jeune, ce qui aide ! Mais je suis un peu en retard dans la vie en général. Je pense que la maturité et l’expérience aident. C’est un peu nouveau, mais en même temps, je suis très conscient que ce sport est une question de performance et de compétitivité."

"Je profite du moment, pas encore conscient de vivre mon rêve d’enfance. Je suis juste très reconnaissant et heureux et je veux rendre cela à tous ceux qui ont été à mes côtés."

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos