De Vries espère que la F1 va ’respecter’ sa Superlicence

Il s’inquiète des "conséquences importantes" d’une dérogation

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 septembre 2022 - 18:43
De Vries espère que la F1 va 'respect

Nyck de Vries a participé ce vendredi midi à sa troisième séance d’essais libres de la saison. Après Williams et Mercedes F1, il a découvert Aston Martin, et il espère désormais prouver qu’il mérite sa chance en Formule 1.

Le champion du monde 2021 de Formule E ne veut en tout cas pas se retrouver en concurrence avec des pilotes n’ayant pas leur Superlicence, et qui auraient pu avoir une dérogation, comme cela a été discuté pour Colton Herta. Il s’oppose fermement à tout passe-droit.

"Je fais confiance aux gestionnaires du championnat" a déclaré de Vries. "Les règles sont là pour être respectées, et je pense qu’il y a beaucoup d’autres pilotes sur le marché qui ont des points de Superlicence. Il n’est pas forcément nécessaire de donner une dérogation à quelqu’un pour obtenir une Superlicence."

"Ce serait un précédent incorrect pour les championnats de Formule 2 et de Formule 3. Les conséquences de cela seraient beaucoup plus importantes qu’une simple dérogation, car il y aurait beaucoup plus de personnes qui frapperaient à la porte pour une demande."

"Deuxièmement, vous pourriez faire valoir que les personnes passant de la Formule Ford à la Formule 3 pourraient décider de s’échapper aux États-Unis parce qu’en Indy Lights, vous n’avez que 12 voitures sur la grille."

"Il est donc beaucoup plus facile de marquer des points, et ensuite vous pourriez revenir en Europe. Ainsi, vous tueriez et mettriez presque en péril l’échelle que nous avons construite au fil des ans et qui est très réussie."

"Je compare en quelque sorte notre plateforme à ce que vous voyez en Moto 3 et Moto 2. Il y a une échelle claire, un chemin clair vers la Formule 1, donc ce serait dommage de mettre en danger notre système. Je pense aussi que c’est inutile."

Une intersaison "plus volatile que les cryptomonnaies"

De Vries admet évidemment que son objectif est d’accéder à la Formule 1 et d’avoir un volant de titulaire, même s’il ne pense pas pouvoir faire plus que prouver ses performances lors des séances d’essais libres auxquelles il participe.

"C’est hors de mon contrôle, hors de mes mains. Ce n’est pas un secret que tous les jeunes pilotes partagent ce rêve, cet objectif. Ce serait mentir de dire que ce n’est pas la même chose pour moi. La saison des transferts a été très volatile cette année, plus volatile que les cryptomonnaies."

"Je ne construirais pas mon avenir sur le seul espoir et sur la volatilité de ce paddock. Mais en même temps, c’est un rêve que j’aimerais réaliser et je pense aussi que je mérite une opportunité. Je vais donc évaluer soigneusement les opportunités qui se présenteront à moi et décider de ce qui est le mieux pour ma carrière."

"Être dans ce paddock, être un pilote de réserve, et avoir l’opportunité d’apparaître dans quelques EL1, alors j’ai parlé à certaines personnes. Mais finalement, ce n’est pas à moi de décider de me mettre dans une voiture."

Aston Martin F1 Team

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos