Formule 1

De Spa à Monza, Magnussen emportera des réglages similaires mais non identiques

Deux circuits à faible appui

Recherche

Par A. Combralier

5 septembre 2019 - 11:49
De Spa à Monza, Magnussen emportera (...)

Comme les courses de la deuxième moitié de saison se dérouleront, pour leur majorité, loin des bases européennes, Haas sera contrainte de ne faire rouler qu’une seule spécification de la VF-19 par Grand Prix. Depuis quelques courses, Romain Grosjean avait pu piloter la Haas datée de Melbourne, qui convenait mieux à son style de pilotage ; mais le Français a dû revenir à la Haas dernière version dès le Grand Prix de Belgique.

« C’était bien d’avoir deux voitures évoluant avec la même spécification à Spa » tempère pourtant Kevin Magnussen, « dans le but de comparer les voitures. Il fallait le faire de toute façon, puisque nous ne pouvons adopter une spécification avec peu d’appui sur l’ancienne Haas. C’était une décision naturelle, mais bonne pour le futur. »

Spa, comme Monza, sont en effet des tracés typés moteur où la vitesse de pointe est décisive. Les réglages seront-ils toutefois exactement les mêmes entre les deux circuits ?

« Nous roulerons à Monza avec encore moins d’appuis » annonce le Danois, « donc ce ne sera pas la même voiture. Mais vous pouvez appliquer certaines choses de Spa à Monza. Avoir un ressenti avec la voiture à faible appui, à Spa, vous donne une idée de son comportement à Monza. »

Après une pause estivale bien méritée, la F1 dispute donc à Monza la dernière des courses européennes...

« C’était bien de revenir dans la voiture, mais c’était bien aussi d’avoir un temps de repos » regrette déjà Kevin Magnussen.

« Le pilotage d’une F1 ne tarde pas à vous manquer, donc revenir à Spa était bien. Mais ce n’était pas un bon week-end avec l’accident en F2, bien sûr. »

« J’espère qu’à Monza, le week-end de l’équipe sera meilleur. Pour la dernière série de courses, je veux marquer plus de points. J’espère que nous pourrons saisir cette opportunité. Nous n’avons pas toujours le rythme qu’il faut dans la voiture, nous l’avons appris cette année, mais il faut saisir toute opportunité quand elle se présente. »

« C’est bien de revenir sur de vieux circuits historiques, d’avoir ce genre d’endroits. Les pilotes adorent ces pistes, et les fans aussi je pense. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less