Formule 1

De nouvelles pièces standardisées et une Q4 au programme pour l’avenir de la F1

Des fuites à Bahreïn

Recherche

Par Olivier Ferret

30 mars 2019 - 09:27
De nouvelles pièces standardisées et (...)

Malgré le mot d’ordre de Liberty Media de ne pas exposer en public le contenu des discussions de la réunion de mardi à Londres, certaines langues se sont déliées dans le paddock du circuit de Sakhir à Bahreïn.

Cela concerne notamment les projets de réduction des coûts pour 2021. Outre la boîte de vitesses standardisées, d’autres pièces sont bien au menu des négociations actuelles.

Parmi les éléments qui pourraient devenir communs à toutes les équipes, il y aurait le volant, les freins carbone, les jantes, les arbres de transmission, la pédale d’accélérateur (et surtout l’électronique qui la gère) et tous les équipements destinés à changer les pneus.

Selon les estimations, ces standardisations pourraient faire gagner à elles-seules jusqu’à 10 millions d’euros la première année (en supprimant les coûts de recherche et développement notamment) puis de 2 à 3 millions d’euros par an.

Une autre fuite concerne le règlement sportif des qualifications : l’idée d’introduire une Q4, déjà évoquée en 2018, a de nouveau fait surface.

Dans le cas d’un plateau à 20 pilotes, Q1, Q2 et Q3 élimineraient 4 pilotes à chaque fois. Il resterait 8 pilotes pour la Q4 et ces 8 pilotes seraient dans l’obligation de partir en course avec les pneus utilisés lors de Q4, afin de réduire leur avantage sur les pilotes qui s’élanceront derrière eux avec des gommes certainement un peu plus dures et fraiches.

La Q4 pourrait être introduite dès 2020 si les simulations demandées aux équipes concernant ce nouveau scénario sont positives.

FIA

expand_less