Formule 1

De Meo a confiance en un Alonso ’motivé’ pour mener Alpine F1

Le PDG veut que la marque ne soit plus "nostalgique"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 septembre 2020 - 12:20
De Meo a confiance en un Alonso (...)

Luca de Meo, le nouveau PDG de Renault, est à l’origine de la décision d’envoyer Alpine en Formule 1 et d’en retirer Renault. L’ancien PDG de Seat explique en tout cas que pour lui, il était hors de question d’abandonner le projet F1 du groupe, et qu’il a voulu lui redonner de l’impact avec ce changement de marque, mais aussi l’arrivée de Fernando Alonso.

"Je suis un gars qui aime les voitures" a déclaré Luca de Meo. "Je ne suis pas celui qui aurait pu arrêter le programme en Formule 1. Enfant, j’y allais pour agiter les drapeaux. Nous avions besoin de nouvelles idées pour la relance, nous devons obtenir des résultats et nous avons choisi un pilote célèbre mondialement."

De Meo explique qu’en plus de l’aspect sportif et des performances de l’Espagnol, son aura commerciale est énorme : "Il est une marque à lui tout seul. J’ai parlé à Fernando et il est très motivé, comme moi, je suis aussi revenu chez Renault où j’ai débuté ma carrière."

La décision de remanier entièrement le groupe Renault et de faire entrer Alpine en F1 est un changement historique que de Meo assume pleinement : "C’est un changement très important car Renault est arrivé en Formule 1 il y a 43 ans. Et même si c’est un nom glorieux, ce sera encore mieux avec Alpine."

"Nous étions parmi les architectes des nouveaux Accords Concorde et nous pensons qu’avec les nouvelles règles, il y a de belles opportunités sportives et économiques. Quand je suis revenu chez Renault, j’ai redécouvert la marque Alpine et ça m’a semblé nostalgique. le charme du passé est une bonne chose, mais nous devons aussi construire l’avenir."

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less