Formule 1

De la Rosa a vite compris que Hamilton serait choisi en 2007

Les deux hommes étaient en évaluation chez McLaren

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 avril 2020 - 16:10
De la Rosa a vite compris que (...)

Fin 2006, après avoir remplacé Juan Pablo Montoya au pied levé pendant la saison, Pedro de la Rosa espérait garder sa place chez McLaren pour l’année 2007. Mais le dessein de l’équipe était d’engager Lewis Hamilton.

Les deux hommes étaient confrontés sur deux monoplaces du team, et l’Espagnol a vite compris que le jeune pilote allait prendre sa place. Il n’a fallu que deux relais précisément pour qu’il comprenne.

"C’est là que mon avis a changé" se souvient de la Rosa. "Nous avions deux voitures, nous testions là-bas, et c’était sa première expérience en F1. Il a fait un relais, il n’était nulle part."

"Je me rappelle avoir regardé ses données avec Philip Prew, mon ingénieur de course. Nous regardions et il m’a dit ’il aura besoin de beaucoup progresser au fil des ans, ce sera long pour Lewis mais il sera bon, il faut lui donner du temps, bla-bla’."

Les deux pilotes sont alors ressortis en piste : "J’ai fait un relais, je suis rentré, j’ai regardé les temps et j’ai vu que Lewis était plus rapide. Dès sa deuxième sortie ! Et j’ai regardé les données en me demandant ce qui s’était passé, et ils m’ont dit qu’ils lui avaient donné des pneus neufs."

"J’ai regardé les données, et il était plus rapide dans Copse, Becketts, Maggots... et j’ai réalisé le potentiel de Lewis Hamilton. Juste en regardant ses données pendant quelques secondes, j’ai réalisé que j’avais un gros problème."

Rapidement convaincu qu’il ne serait pas choisi, l’ancien pilote n’a aucun problème avec ce choix de la part de McLaren : "C’était son premier test en F1, son second roulage à Silverstone, et j’ai réalisé que ce gars était très rapide."

"J’ai vu beaucoup de pilotes dans ma vie. Vous savez, j’ai été avec de très bons pilotes, et j’en suis honoré. Mais quand j’ai vu Lewis, j’ai pensé ’ce gars est spécial’. Et quand la saison a été terminée, je savais que Lewis serait dans la voiture et que Fernando [Alonso] avait signé."

De la Rosa n’a jamais douté que le choix effectué par Ron Dennis et Martin Whitmarsh était le bon : "J’en étais heureux, je me suis dit que si j’étais à la place de Ron ou Martin Whitmarsh, j’aurais pris la même décision, car Lewis est incroyablement rapide et Fernando, comme on le sait, est exceptionnel."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less