De la pluie ce dimanche ? Les pilotes l’espèrent… ou le craignent

Cela dépendra de leurs qualifications

Recherche

Par Alexandre C.

28 mai 2022 - 07:19
De la pluie ce dimanche ? Les (...)

Pour qu’il y ait un Grand Prix animé à Monaco, il faut sans doute l’intervention du Ciel… Que l’on parle d’un miracle de Sainte-Dévote ou de la météo, les deux options sont sur la table ce week-end : car en effet, sans préjuger d’une intervention divine, il pourrait bien pleuvoir en course ce dimanche sur le Rocher.

Une course à Monaco sous la pluie, cela pose des dilemmes à certains pilotes. Par exemple à Fernando Alonso : un dimanche pluvieux est-il un dimanche heureux ?

« C’est une bonne question à se poser le samedi soir. Cela dépend de votre position en qualifications, nous changerons notre réponse en fonction, vous savez. Si vous êtes dans une position confortable après les qualifications, cela veut dire que votre objectif pour le week-end est probablement rempli, peut-être que vous allez espérer une course sur le sec et juste consolider ces positions. Mais si vous avez une mauvaise qualification, vous prierez pour la pluie le dimanche. Donc on verra. »

« Ouais, ça dépend vraiment de votre qualification » estime aussi Max Verstappen.

« Je veux dire, si vous avez une bonne qualification, vous voulez juste que la course soit sèche et sans histoires. Ennuyeuse. Mais si bien sûr vous n’avez pas vraiment de bonnes qualifications, alors... Je ne sais pas : gros orage, pluie, piste très glissante bien sûr avec le tarmac qui est si nouveau aussi. Donc, bien sûr, beaucoup de choses peuvent arriver. Mais même avec ça, ça peut aussi être mauvais pour vous parce que, quand c’est glissant, vous pouvez l’envoyer dans un mur aussi, votre voiture. Donc c’est très délicat. »

Carlos Sainz prévient tout de même : ce n’est pas parce qu’il pleut à Monaco que les dépassements seront plus faciles.

« J’aime toujours la pluie mais c’est vrai qu’à Monaco tout peut arriver avec la pluie. Donc oui, ça dépend. Ça peut se passer très bien ou très mal, ça dépend du feeling. Mais même s’il pleut, les dépassements seront délicats, juste à cause de la largeur des voitures. Donc je ne pense pas que ça ajouterait beaucoup au spectacle. »

Outsider du plateau, Pierre Gasly, de surcroît à l’aise sur les pistes mouillées, est celui qui voudrait plus que le ciel tombe sur la tête du prince Albert ce dimanche !

« Cela ne me dérangerait pas. Cela fait un moment que nous n’avons pas eu une course humide à Monaco. En se basant sur nos performances des dernières courses, cela nous donnera plus d’opportunités. On va voir comment ça se passe. Évidemment, je suis tout à fait d’accord : tout dépend de votre position en qualification, mais pour épicer les choses pour dimanche. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos