Charles Leclerc et Carlos Sainz vont-ils perdre confiance en Ferrari ?

Coulthard se pose la question après la Hongrie

Recherche

Par Paul Gombeaud

4 août 2022 - 16:31
Charles Leclerc et Carlos Sainz (...)

Lors du Grand Prix de Hongrie, Charles Leclerc a de nouveau vu sa course être gâchée par une mauvaise stratégie de la part de Ferrari, qui choisissait de le chausser de pneus durs alors que cette gomme n’était clairement pas performante en raison des températures fraiches.

Le Monégasque dégringolait ainsi jusqu’à la sixième place finale alors qu’il avait mené la course à un moment donné, et son retard s’élève désormais à 80 points sur Max Verstappen au championnat. Autrement dit, ses chances de titre semblent désormais presque nulles.

Mais comment la Scuderia a-t-elle pu commettre une telle erreur de jugement en course alors qu’il était évident que ce pneu ne fonctionnait pour personne ? L’ancien pilote de Formule 1 David Coulthard se pose lui-même la question.

"Ils auraient pu choisir les tendres et accepter le fait que le pneu n’allait pas durer, mais à ce moment-là nous nous demandions tous si la météo allait se gâter," a déclaré l’Ecossais.

"Cela leur aurait ainsi laissé des options pour la suite mais en raison de la longueur du relais final, ils ont estimé que le pneu dur était le bon."

"Mais ce n’était déjà pas le cas dès le vendredi malgré une température de piste plus élevée. Elle était seulement de 26 degrés le dimanche et avec des conditions plus fraiches, la fenêtre d’exploitation du pneu dur est encore plus étroite."

"C’est donc comme si les stratégistes de l’équipe s’étaient dit : ’nos informations nous disent de ne pas l’utiliser mais nous allons le faire quand même’."

Avec toutes ces erreurs commises par Ferrari cette saison, Coulthard se demande si Leclerc et Carlos Sainz ne finiront pas par perdre foi en la Scuderia.

"C’est ce qui incroyable à propos de ça : leurs pilotes n’ont peut-être rien perdu de leurs capacités, mais ils doivent en revanche perdre confiance."

Grâce à son deuxième double podium consécutif, Mercedes F1 a réduit l’écart à 30 points sur Ferrari au championnat des constructeurs. Mais pour Coulthard, ça ne signifie pas que l’écurie allemande sera bientôt la favorite pour gagner des courses.

"Mercedes a décroché son résultat au mérite, ils étaient rapides dans ces conditions fraiches. Mais je pense que s’il avait fait très chaud, ils n’auraient pas été à un tel niveau."

"Je ne pense pas qu’ils mettent de la pression sur Ferrari. Ferrari possède une voiture rapide et a fait le travail à ce niveau là, il est surtout question des décisions stratégiques qui sont prises."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos