Data F1 : Sainz a couvert 99,77 % des tours possibles, Mazepin en a raté un quart

McLaren première, Haas bonnet d’âne

Recherche

Par Alexandre C.

20 janvier 2022 - 07:00
Data F1 : Sainz a couvert 99,77 % (...)

Pour savoir si une équipe a su, comme le dit un adage couru dans le paddock, « tout mettre ensemble », il faut encore mettre tous les tours possibles d’une course dans la boîte : à savoir, éviter les crashs au premier tour, s’assurer d’une bonne fiabilité, et prier pour que les arrêts aux stands se passent bien.

Ce mélange de propreté sur la piste et de fiabilité sous le capot peut faire la différence entre une saison moyenne et réussie, surtout en milieu de grille où les opportunités de marquer de gros points sont plus rares.

Quelles sont alors les équipes ayant parcouru le plus de tours en 2021 ? Notons que cette mesure peut être influencée dans le fond de la grille par le fait que les retardataires finissent à un ou deux tours : au total du milieu de grille il faudrait ainsi ajouter 23 tours, voire 46 pour Haas…

Nombre total de tours parcourus par équipe

1. McLaren 2 490 tours parcourus
2. Ferrari 2 439
3. Alfa Romeo 2 438
4. Aston Martin 2 433
5. Alpine 2 409
6. Mercedes 2 403
7. Red Bull 2 397
8. Williams 2 332
9. AlphaTauri 2 204
10. Haas 2 143

C’est donc McLaren qui récolte la palme d’équipe la plus propre et la plus fiable de l’année. Daniel Ricciardo s’est classé 3e du total, Lando Norris 7e. Cette régularité n’a pas cependant permis à McLaren de faire la différence face à Ferrari au finish.

Ferrari est 2e du classement, avec une régularité très bonne aussi. Les outsiders du milieu de grille Alfa Romeo et Aston Martin F1 se classent juste derrière, confirmant qu’au moins, la fiabilité était là, à défaut de la vitesse.

Comme au classement des constructeurs, Alpine reste abonnée à la 5e place. Mercedes et Red Bull sont juste l’une derrière l’autre (décidément). Au moins l’accrochage Max Verstappen-Lewis Hamilton à Monza a permis de neutraliser les compteurs au moment fatidique.

Dans le bas de la grille, AlphaTauri paie les tristes accidents à répétition de Yuki Tsunoda en course, mais Pierre Gasly n’a pas brillé non plus. Enfin, comme au classement des constructeurs, Haas ferme la marche. Le fait que les deux voitures aient pris plus 2 tours dans la vue qu’un seul ne peut expliquer à lui seul cette déception. Décidément, alors que cette année d’apprentissage devait être l’occasion d’emmagasiner le plus de tours possibles pour les rookies Nikita Mazepin et Mick Schumacher... même pour cela, c’est raté, avec des crashs coûteux à la clef !

Chez les pilotes : Sainz et Hamilton meilleurs élèves

Au sein de la Scuderia, il faut relever le gros écart entre Carlos Sainz et Charles Leclerc (1er et 13e du classement) : le premier a bouclé presque chaque tour de l’année (1294 soit 99,77 % des tours), n’a connu aucun abandon, et ne rate les 100 % que parce qu’il n’a pas fini chaque course dans le tour du leader. Autrement, c’est un total très impressionnant de la part de l’Espagnol, ce qui explique pourquoi il a pu battre Charles Leclerc au classement pilotes. Sans doute que le Grand Prix de Monaco (avec énormément de tours au compteur) pèse lourd (Charles Leclerc n’avait parcouru aucun tour).

Etrangement pourrait-on dire, au vu du ressenti chaotique de l’année écoulée, Lewis Hamilton est 2e du classement des pilotes au nombre de tours parcourus (97,84 %). Il est vrai qu’il n’a tiré tout droit que dans le dernier tour à Bakou, tandis que son seul abandon en course fut celui de Monza avec Max Verstappen. Le pilote Red Bull est lui 8e, ce qui reste un bon classement malgré notamment ses crashs de Silverstone et Monza.

Le pilote ayant le moins bouclé de tours a été aussi celui qui en avait le plus besoin : à savoir Nikita Mazepin (il a manqué la dernière course à Abu Dhabi pour Covid néanmoins). Le Russe a manqué presque un quart des tours possibles en 2021 (77 % des tours parcourus). Le rookie Yuki Tsunoda, 18e juste derrière son coéquipier, n’est pas si mieux loti (83 %).

Kimi Räikkönen n’a eu qu’un seul abandon, lors de son dernier Grand Prix à Abu Dhabi, mais n’a couvert que le 19e total du plateau : mais il a été aussi forfait pour 2 courses pour cause de Covid.

Valtteri Bottas n’est que 16e du classement, une vraie contre-performance pour le pilote Mercedes là où Sergio Pérez était 10e par exemple. Chez Williams, il est à noter que Nicholas Latifi a été plus constant que George Russell (9e contre 14e place).

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos