Data F1 : Aston Martin F1 saignée par le règlement 2021, Alpine opportuniste

Comparatif des points marqués par rapport à 2020

Recherche

Par Alexandre C.

16 janvier 2022 - 07:00
Data F1 : Aston Martin F1 saignée (...)

Après la première partie de notre comparatif des points marqués entre 2020 et 2021 par chaque équipe (avec un coefficient multiplicateur pour tenir compte du passage de 17 à 22 Grands Prix), voici la suite avec le milieu de grille. Où l’on voit qu’Aston Martin F1 a le plus souffert du changement de règlement 2021.

Alpine F1

Les chiffres : 155 points en 2021, contre 138 en 2020. Soit une hausse de 12,32 %.

Commentaire : Cette Alpine 2021 semblait moins performante dans la hiérarchie que sa devancière, et pourtant, une progression salutaire a permis à l’équipe de reconquérir la 5e place au classement des constructeurs. Pourquoi ? Car plus que toute autre équipe, Alpine a su porter des coups salvateurs au moment où le fallait. En Hongrie et au Qatar, Alpine a tout simplement marqué 40 % des points totaux de sa saison. Presque la moitié des points en deux courses, voilà qui laisse songeur sur la nécessité d’être tout à fait régulier pour briller dans le milieu de grille.

Sans ces coups d’éclat évidemment, le bilan aurait été plutôt négatif pour Alpine : mais après tout, cette progression vient récompenser l’opportunisme, au sens positif, et le niveau opérationnel atteint par l’équipe, remarquable le dimanche cette année.

AlphaTauri

Les chiffres : 142 points en 2021, contre 139 en 2020. Soit une hausse de 2,16 %.

Commentaire : Une hausse très timide qui peut sembler paradoxale, tant l’AlphaTauri semble avoir été plus performante cette année. Tel est le bilan que l’on pourrait tirer de cette année. Certes AlphaTauri a atteint son nouveau record de points en une année, certes Pierre Gasly a franchi la barre des 100 points : mais pourquoi une hausse si timide alors ?

La réponse tient en deux mots : Yuki Tsunoda. Le rookie n’a inscrit que le quart des points de son coéquipier plus expérimenté. Si Yuki Tsunoda avait été régulier comme un Carlos Sainz chez Ferrari, nul doute que la progression d’AlphaTauri aurait été bien plus spectaculaire, la 5e place au classement des constructeurs à la clef.

Aston Martin F1

Les chiffres : 77 points en 2021, contre 252 (Racing Point) en 2020. Soit une baisse de 69,45 %.

Commentaire : C’est de très loin (Haas exclue) la plus grosse chute du plateau. Aston Martin F1 a presque perdu les trois quarts de ses points par rapport à Racing Point. Encore n’a-t-on pas pris en compte ici les 15 points de pénalité pour des écopes de freins illégales (copies de celles de la Mercedes) ! On mesure ici combien le règlement aérodynamique, avec ses changements autour du fond plat, ont lourdement affecté les Verts. Et pour cause, la Mercedes 2019, qui reste le modèle de cette Aston, n’était pas prête non plus pour ce changement de règlement.

Cependant Aston Martin F1 a trois fois plus souffert en proportion de ce changement de règlement que Mercedes. Tout ne peut donc pas être mis sous le dos du changement de règlement, qui ne doit pas servir de cache-misère ou d’excuse universelle. Cela doit interroger à Silverstone. Pourquoi une chute triple de celle de Mercedes ? Une plus mauvaise performance relative de leurs pilotes, Sebastian Vettel ou Lance Stroll ? Une évolution moins probante de la voiture en cours d’année ? Cela pourrait être une piste car Aston Martin F1 a eu du mal à bien faire évoluer une voiture dont le concept originel ne lui appartenait pas. Heureusement en 2022, tout cela sera de l’histoire ancienne.

Alfa Romeo

Les chiffres : 13 points en 2021, contre 17 en 2020. Soit une baisse de 23,6 %.

Commentaire : Malgré une unité de puissance Ferrari plus performante, Alfa Romeo a perdu presque un quart de ses points par rapport à 2020. Cela peut s’expliquer par une certaine incapacité à briller dans les courses où les opportunités étaient reluisantes comme au Hungaroring ou à Spa (contrairement à Williams). Ou bien encore par la déveine de l’équipe, qui a signé un nombre impressionnant de 11e places (surtout Antonio Giovinazzi, 4 au total).

En performance pure, l’équipe a progressé, mais régressé au nombre de points. L’opérationnel n’était pas au rendez-vous pour Alfa Romeo qui n’a pas exploité tout le potentiel de sa monoplace là où cela comptait, et c’est peut-être l’explication la plus probante de cette déception.

Enfin, quant à Williams et Haas, les données sont naturellement moins exploitables : en effet, la première équipe n’avait pas marqué de point en 2020 (23 en 2021), la seconde a fait chou blanc en 2021 (3 points en 2020). Notons que la performance de Haas en 2021 est pire encore que celle de Williams en 2020, car il y avait plus de courses au menu !

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos