Formule 1

Dans une Red Bull taillée pour Verstappen, Gasly ne pouvait-il qu’échouer ?

Mika Hakkinen revient sur ce facteur décisif pour expliquer la saison du Français

Recherche

Par A. Combralier

23 décembre 2019 - 13:20
Dans une Red Bull taillée pour (...)

Pierre Gasly a vécu deux saisons en une : chez Red Bull, il aura considérablement souffert face à un Max Verstappen redoutable ; en manque de performance pure, il fut rétrogradé chez Toro Rosso. Or à Faenza, le Normand a comme repris vie, au point de battre Lewis Hamilton pour l’obtention de la 2e place au Brésil.

Comment expliquer cette métamorphise spectaculaire ? Pour Mika Hakkinen, cela ne fait aucun doute : dans une Red Bull tout simplement développée pour un seul pilote uniquement (Max Verstappen bien sûr), Pierre Gasly ne pouvait que s’attendre à souffrir dans une voiture qui ne lui correspondait pas, comme si elle lui était étrangère.

« Le pilotage de Max Verstappen est très agressif. Quand les ingénieurs dessinent une voiture, ils doivent le prendre en considération. Donc tout le design aérodynamique, les suspensions, les réglages de la boîte de vitesses, la répartition des freins, les températures… Il y a un nombre incroyable de choses que l’équipe doit développer et adapter pour Max. »

« Donc quand vous mettez un autre pilote aux côtés de Max Verstappen, il peut être perdu. L’équipe ne va pas changer la géométrie de la voiture, les suspensions pour vous. Ainsi il faut avoir un style de pilotage différent. »

« C’est une manière très cruelle d’opérer… Je ne dis pas que c’est une mauvaise manière de faire. C’est du business. Aucun commentaire. Mais du point de vue d’un pilote… Quand je pilotais une voiture d’une autre équipe, je me disais ‘Qu’est-ce que c’est que ça, c’est horrible !’. Et ça pouvait me prendre des mois pour changer tout ce genre de choses. D’autant plus aujourd’hui, quand vous avez bien moins d’essais privés. »

Si l’on excepte le cas du deuxième baquet, la saison de Red Bull fut marquée par la solidité de Max Verstappen et par les progrès constants de Honda, que Mika Hakkinen salue tous deux.

« C’est toujours un travail d’équipe. Mais oui, le vainqueur de cette saison, c’est Honda. Ils se sont engagés financièrement de manière incroyable pour que cela fonctionne. Et rattraper leur retard de performance sur le moteur, par rapport à Mercedes ou Ferrari… Honda est le gagnant dans cette équipe ; sans aucun doute, Max Verstappen l’est aussi. »

« Max Verstappen est solide, il a confiance, il fait tout le temps du travail solide, donc c’est parfait. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less