Dans sa F1-75, Leclerc aura à Austin un V6 Ferrari expérimental pour 2023

Avec 5 places de pénalité à la clé

Recherche

Par Franck Drui

20 octobre 2022 - 09:36
Dans sa F1-75, Leclerc aura à Austin (...)

Charles Leclerc devrait écoper d’une pénalité de cinq places sur la grille pour le Grand Prix des États-Unis dimanche à Austin en raison de l’introduction par Ferrari d’une nouvelle spécification moteur proche de celle du moteur 2023.

C’est autorisé par la FIA si et seulement si des problèmes de fiabilité sont à résoudre, ce qui a clairement été le cas pour le V6 italien.

Afin de s’assurer qu’aucun autre développement n’est fait pour la performance, ces changements sont étroitement surveillés par les ingénieurs motoristes de la FIA, qui doivent avoir une liste complète des modifications opérées et le but recherché.

Le nouveau V6 thermique présente donc des modifications principalement liés aux matériaux utilisés et divers renforcements. Peu de changements de conception ont été demandés à la FIA.

Seul Leclerc bénéficiera de ce nouveau moteur laboratoire, qui doit permettre de remettre la Scuderia sur de bons rails du côté fiabilité pour la prochaine saison. Le but est évidemment que le bloc tienne les 4 courses et Ferrari devrait le faire rouler le plus souvent possible proche de sa puissance maximale.

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos