Dans les tables de la F1, Red Bull est d’ores et déjà une équipe historique

Point statistique sur les hauts faits de l’équipe

Recherche

Par Alexandre C.

25 octobre 2022 - 18:12
Dans les tables de la F1, Red Bull (...)

Alors que Red Bull vient de rempoter son 5e titre constructeurs, le moment est bien choisi pour faire un point statistique sur la trace que l’équipe de Milton Keynes a d’ores et déjà laissée dans l’histoire de la F1. Ce que disent les statistiques, c’est que la ‘marque à la boisson’, depuis qu’elle a racheté Jaguar et court sous son nom propre, est d’ores et déjà entrée dans l’histoire de la F1.

Par titres de champions du monde constructeurs remportés, Red Bull est déjà devenue la 6e équipe la plus titrée. Elle devance largement les 2 titres de Cooper, Brabham ou Renault. Devant elle ne figurent que des noms mythiques de la F1 : Lotus (7 titres, le dernier en 1978), Mercedes (8 titres), McLaren (8 titres), Williams (9 titres) et la reine Ferrari (16 titres).

Red Bull a aussi remporté 4 titres constructeurs d’affilée, entre 2010 et 2013. Une série qu’a pu égaler McLaren entre 1988 et 1991 durant l’ère Senna-Prost. Seules Ferrari (6 titres d’affilée) et Mercedes (8) ont fait mieux.

La structure de Milton Keynes est, devant Lotus, Brabham et Renault, la 5e équipe la plus victorieuse en Grand Prix de l’histoire : elle compte 90 succès, soit dans 26 % de ses Grands Prix disputés. Ferrari est devant avec 24 victoires en Grand Prix (23,07 %), puis viennent McLaren (183 victoires, 19,87 % des Grands Prix disputés) et Mercedes (124 succès, 46,27 % des Grands Prix remportés). Williams est 4e (114 succès, 14,21 %).

L’équipe Red Bull a toujours remporté un Grand Prix entre 2016 et 2022, soit 7 saisons d’affilée. C’est la 9e série la plus longue en F1 (Ferrari avait interrompu une série de 20 ans avec une année sans victoire en 2014).

Depuis 2009, Red Bull a toujours fini dans le top 3 au classement des constructeurs (à l’exception de 2015, 4e place derrière Lotus) : une régularité sans faille ou presque.

Au nombre de poles positions, Red Bull est la 6e équipe la plus fournie au palmarès : avec 79 poles, soit 22,97 % des Grands Prix disputés. A titre de comparaison, McLaren a 156 poles (mais un pourcentage de ‘seulement’ 17 % par Grand Prix disputé) ; Ferrari compte 242 poles (23,07 %) ; mais la statistique la plus hallucinante est celle de Mercedes : 136 poles en Grand Prix, c’est-à-dire une pole tous les deux Grand Prix !

Au nombre de podiums, Red Bull est la 5e équipe la plus en réussite, devançant cette fois Lotus avec 230 podiums (Ferrari loin devant, avec 796 podiums en Grand Prix.)

Concernant le nombre de points, profitant bien sûr de barèmes plus généreux à l’époque moderne, Red Bull est 3e du classement global avec 6285 points inscrits.

Red Bull est aussi la 6e équipe à avoir mené le plus tours en F1 (5219), loin des plus de 15 500 de Ferrari.

L’équipe de Milton Keynes s’est déjà inscrite dans le top 10 des équipes ayant disputé le plus de Grand Prix : 344 au total, soit la 9e position globale, une trentaine derrière Sauber. Ferrari, McLaren, Williams, Lotus, Tyrrell, Renault et Brabham sont devant Red Bull au rayon des équipes ‘historiques’ (Mercedes est au 13e rang).

Vettel, le pilote le plus prolifique de l’histoire Red Bull

Red Bull a compté 15 pilotes dans son histoire. Le plus capé est d’ores et déjà Max Verstappen (135 Grands Prix disputés pour l’équipe), devant Webber (129 Grands Prix), Sebastian Vettel (113) et Daniel Ricciardo (100). Pierre Gasly n’aura disputé que 12 courses avec l’équipe : c’est toutefois mieux que Liuzzi et Doornbos !

Le plus prolifique des pilotes reste Sebastian Vettel, avec 4 titres pilotes et 38 victoires. Max Verstappen suit bien sûr avec 33 victoires et deux titres de champion.

Mais le Néerlandais compte d’ores et déjà plus de podiums (75) que Sebastian Vettel (65) avec Red Bull, et a marqué plus de points avec l’équipe (1886 contre 1577).

En revanche au niveau des poles, Sebastian Vettel domine toujours outrageusement (44 poles avec Red Bull, contre 18 pour Max Verstappen).

Mark Webber suit avec 13 poles et 9 succès, puis vient Daniel Ricciardo avec 3 poles et 7 victoires en Grand Prix.

Les seuls pilotes ayant roulé pour Red Bull en Grand Prix n’ayant pas terminé sur le podium sont : Christian Klien, Pierre Gasly, Vitantonio Liuzzi et Robert Doornbos. David Coulthard, Alexander Albon et Daniil Kvyat comptent chacun 2 podiums avec l’équipe.

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos