Formule 1

D’une Qualif sprint à une course sprint ? Tost et Vasseur restent sur la réserve

Le format actuel a ses qualités, le Grand Prix doit rester le point culminant

Recherche

Par Olivier Ferret

12 septembre 2021 - 14:29
D’une Qualif sprint à une course (...)

Ross Brawn, le directeur sportif de la discipline, a émis l’idée que la Formule 1 envisageait de créer des courses sprint indépendantes le samedi de toute notion de grille de départ le dimanche.

Ces courses, dont la grille de départ (inversée ? ordre du championnat ? autre ?...), seraient mieux récompensées en termes de points et n’auraient pas de répercussion sur le vrai Grand Prix, qui serait disputé le dimanche avec une grille de départ constituée par les qualifications traditionnelles (toujours avancées au vendredi).

Que pensent les directeurs d’équipe de ces pistes de travail pour 2022 ?

Pour Franz Tost, directeur d’AlphaTauri, il faut déjà saluer le format testé cette année.

"Je pense que le nouveau format est une bonne idée car nous avons maintenant vendredi un temps fort avec les qualifications et le samedi ce sont les qualifications sprint et le dimanche la course."

"Mais bien sûr nous devons toujours faire en sorte que le temps fort du week-end doit être la course du dimanche et je pense que le format actuel que nous avons, avec la qualification sprint, s’assure de ça."

"Je ne pense pas que ce soit une bonne solution pour tous les circuits… parce qu’à Monaco ou à Budapest cela deviendrait difficile à cause des dépassements difficiles mais globalement je suis favorable à ce nouveau format."

"Maintenant, pour répondre à la question, dans le détail, une course sprint… avec plus de points, oui. C’est quelque chose dont on doit discuter mais encore une fois, la course du dimanche doit rester le point culminant."

Pour Frédéric Vasseur, dont l’équipe Alfa Romeo n’est pas assez performante pour atteindre les points d’une qualification sprint, il est urgent d’attendre.

"Je pense que nous avons tous convenu, il y a quelques mois, lorsque la FOM a proposé la qualification sprint, de faire le test sur trois pistes différentes, de faire une expérience directe, et je pense qu’il est logique d’aller jusqu’à la fin de ce test car ça s’est plutôt bien passé à Silverstone et ici."

"Nous devrons enfin voir ce qui pourrait se passer sur une autre piste, à Interlagos, et ensuite nous verrons si nous devons changer ou non pour des courses sprint. Il y a du sens à regarder d’abord ce que nous faisons, comment ça marche et ensuite décider d’un éventuel changement."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less