Formule 1

D’ici 10 ans, Capito veut revoir Williams F1 sur le toit du monde

En s’alliant avec Volkswagen ?

Recherche

Par Alexandre C.

1er novembre 2021 - 20:04
D’ici 10 ans, Capito veut revoir (...)

La nouvelle réglementation aérodynamique, l’arrivée des budgets plafonnés, le rachat de l’équipe par Dorilton Capital : tout ceci donne beaucoup d’espoir à Jost Capito, le PDG de Williams Racing. Et même au-delà de toute espérance.

Alors que Williams occupe pour le moment la 8e place au classement des constructeurs, Capito voit très loin : pour lui, à l’échéance d’une décennie, le but est de refaire de Grove une équipe championne du monde. Rien que ça ?

« Nous voulons être à nouveau champion du monde. Nous sommes absolument sérieux à ce sujet. Nous pensons aux 10 prochaines années. Nous cherchons à savoir à quoi ressemblera la Formule 1 dans les années 2030. »

Seul problème : Williams n’est pas une équipe d’usine... mais selon Capito, il reste possible de gagner tout en étant une équipe-cliente. Ce qui ne veut pas dire être une équipe B (comme Haas ou AlphaTauri).

« En tant qu’équipe B, vous ne serez jamais champion du monde. Et si vous vous rendez dépendant d’une autre entreprise ou d’une autre équipe, alors vous ne gagnerez jamais le championnat du monde et vous ne serez pas crédible au sein de l’équipe en ayant ce message. Avec ça, tu abandonnes l’idée d’être champion du monde. Vous dites juste que vous voulez faire partie du spectacle. Et c’est tout. »

A moins que Capito ne profite de ses relations avec Volkswagen pour profiter du retour du constructeur allemand en F1 ? Il reste évasif...

« Il y a différentes façons de procéder et vous devez voir quel genre d’opportunités se présentent. Ensuite, vous devez avoir la flexibilité nécessaire pour aller dans l’une ou l’autre direction. »

« Vous ne pouvez le faire que si vous avez un bon plan. Si vous avez un plan sur 10 ans, vous pouvez avoir la flexibilité à court terme, tant que vous savez où vous voulez finir. Il y a toujours différentes voies. Et de temps en temps, vous devez décider quel type de chemin vous prenez pour atteindre l’objectif global. Il n’y a pas une voie qui est bonne et une autre qui est mauvaise. »

La F1, une course à l’efficience

Pour gagner, il faut bien sûr l’argent, le nerf de la guerre. Williams sera-t-elle en mesure d’opérer au plafond budgétaire qui sera abaissé à 135 millions de dollars à terme ? Comme Capito le rappelle néanmoins, l’efficience compte autant que le montant brut.

« Si vous voulez être champion du monde, vous devez être au plafond des coûts. »

« Et pas seulement cela, vous devez être le plus efficace au niveau du plafond des coûts. Je crois que la Formule 1 avec le plafonnement des coûts devient une course à l’efficience. »

Mais niveler la performance des équipes par les budgets plafonnés prendra du temps…

« Il est plus facile de partir d’un niveau inférieur pour atteindre le plafond des coûts. Mais d’un autre côté, les équipes qui pouvaient courir à un niveau beaucoup plus élevé que le plafond de coût, ont eu plus d’investissements dans le passé, donc ils ont une meilleure infrastructure qu’ils peuvent utiliser. Et maintenant, elles peuvent en profiter. »

« Je ne pense pas que le plafonnement des coûts équilibre immédiatement tout le monde. Si tout le monde était au plafond des coûts, il faudrait quelques années pour parvenir à une situation équilibrée au sein de toutes les équipes - si jamais cela se produit. C’est une question d’efficacité. Vous devez être plus efficace que vos concurrents dans tout ce que vous faites. »

« Tout le monde voit les progrès et le soutien que nous recevons de Dorilton et la façon dont ils nous laissent travailler. Cela donne à tous chez nous la confirmation de ce que nous voulons atteindre - que nous resterons une équipe indépendante, que nous voulons être à nouveau champion du monde, que nous sommes absolument sérieux à ce sujet. »

« Cela augmente considérablement la motivation, et tout le monde s’implique. J’en suis absolument convaincu. »

« Nous n’avons aucune influence de l’extérieur. Cela nous permet d’être bien plus attractif pour nos partenaires aussi, ils obtiennent ce qu’ils voient, il n’y a pas de plan caché ou d’intérêt caché derrière cela. »

« Il n’y a que le plan de l’équipe pour remonter les places sur la grille et devenir champion du monde. C’est le seul programme de Williams. Si c’est le seul objectif, tous ceux qui nous rejoignent veulent la même chose. Et nous ne sommes pas un outil de marketing pour qui que ce soit. Nous sommes ici pour gagner des courses. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less