Formule 1

Crypto, BWT… La F1 attire de nouveaux sponsors et prouve son attractivité

Un événement marketing spécial annoncé pour le GP à Spa

Recherche

Par Alexandre C.

19 août 2021 - 16:53
Crypto, BWT… La F1 attire de nouveaux

Toute personne ayant regardé les qualifications sprint et notamment le tour d’honneur du « poleman » Max Verstappen, dans le camion bleu sur le circuit de Silverstone, n’aura pas manqué de constater que la F1 avait signé un partenariat de sponsoring avec « Crypto.com », une plateforme de trading de bitcoin et autres cryptomonnaies. La F1 a en effet profité du nouvel environnement des qualifications sprint pour signer de nouveaux accords financiers, avec donc Crypto.com qui est devenu le partenaire principal de ce rendez-vous du samedi.

Cet exemple montre ainsi comment la F1 diversifie ses sponsorings, après déjà le renfort massif d’Aramco, la compagnie pétrolière nationale en Arabie saoudite.

Devant des investisseurs, Stefano Domenicali s’est réjoui de cette dynamique forte, qui maximise les revenus de la F1, et qui prouve son attractivité – tout en plaidant aussi pour son engagement écologique avec l’arrivée de BWT, également sponsor d’Aston Martin F1.

« Nous avons fait d’énormes progrès en 2021 en matière de sponsoring et la dynamique s’est poursuivie depuis notre dernier compte-rendu financier en mai. Crypto.com nous a rejoint en tant que partenaire mondial et partenaire inaugural de la série des F1 Sprints. »

Stefano Domenicali annonce également un nouvel évènement marketing lié à Crypto.com apparemment, qui devrait être présenté à la rentrée à Spa. Sans en dire plus…

« Crypto présentera la toute nouvelle récompense qui sera annoncée avant le Grand Prix de Belgique. »

« Nous avons également accueilli BWT en tant que sponsor en titre du double événement autrichien et nous avons annoncé qu’ils deviendraient le partenaire officiel de la F1 en matière de technologie de l’eau, travaillant avec la F1 pour offrir un paddock sans plastique à usage unique d’ici 2025. »

Très sensible bien sûr aux arguments financiers, Greg Maffei, PDG de Liberty Media, note lui que la F1 a su s’adapter à l’évolution du marché du sponsoring : ce qui prouve là encore que le sport a le vent dans le dos et reste très sensible aux nouveautés digitales ou technologiques selon lui.

« Si je peux ajouter quelque chose sur le sponsoring, je pense que c’est un marché en évolution et nous voyons certainement de nouvelles catégories dans la technologie, comme Stefano l’a souligné. Vous savez, lorsque nous avons acheté le sport il y a presque 5 ans, je ne pense pas que nous ayons pensé à un sponsoring de cryptos. Je ne pense pas que c’était vraiment dans notre horizon, et maintenant c’est un chiffre significatif. »

« Donc de nouvelles catégories sont créées, les choses changent, BWT était un sponsor d’équipe, maintenant ils sont l’un de nos sponsors, les choses bougent. Il y a encore beaucoup d’opportunités et c’est notre défi de les saisir. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less