Formule 1

Cowell va quitter Mercedes F1 mais probablement pas pour une autre équipe

Il veut ‘aider les gens’ dans la lignée du Projet Pitlane

Recherche

Par Alexandre C.

27 août 2020 - 09:03
Cowell va quitter Mercedes F1 mais (...)

Andy Cowell est un nom trop méconnu du grand public, mais cet ingénieur de renom a été au centre du succès de Mercedes depuis 2014 : c’est en effet lui qui a chapeauté, en tant que directeur général de Mercedes-AMG High Performance Powertrain (HPP), la conception et l’exploitation de l’unité hybride Mercedes, avec le succès que l’on sait.

Après avoir tout gagné, Cowell prendra cependant du recul à la fin de l’année, semblant être arrivé au bout d’une histoire. Pourquoi partir ainsi au sommet ? Cowell a expliqué sa décision au podcast de la F1 "Beyond the Grid". Ce qui est certain, c’est que Mercedes le regrettera… même si Hywel Thomas a été bien préparé en amont pour prendre sa succession.

« Mercedes est une entreprise pour laquelle je suis très fier d’avoir travaillé. C’est un groupe incroyable de personnes, et ils vont me manquer. Mais il est temps de changer. Seize ans, c’est long quand vous faites largement la même chose, tout le temps. »

« J’aime les défis de design, quand il s’agit de partir d’une feuille blanche. Je pense que ma personnalité aime le frisson d’être parachuté dans quelque chose qui est stimulant et effrayant. »

Le Projet Pitlane, mené par les motoristes pour construire des respirateurs au plus fort de la crise sanitaire, a fait évoluer la réflexion de Cowell sur sa place et son utilité dans la société.

« Ce projet a permis de confirmer que ma décision était la bonne. Le projet Pitlane était l’occasion d’essayer quelque chose de différent, qui a allumé une nouvelle lumière en moi, et m’a fait réfléchir à chaque seconde de la journée aux respirateurs et à tout ce sur quoi le projet Pitlane travaillait, et c’est le défi que je veux relever. »

Pour autant, Cowell pourra-t-il finalement s’engager pour une autre équipe ? Pourquoi pas pour redresser une unité de puissance Ferrari anémique cette année ? A l’entendre, il pourrait, plus probablement, aussi s’éloigner du sport auto...

« Tout le monde me dit : "Eh bien, qu’allez-vous faire ensuite ?" et je ne suis pas encore sûr à 100%, mais j’espère que j’aurai devant moi un beau défi et que je pourrai aider les entreprises et les organisations et, en fin de compte, les gens. »

« Dès l’âge de 5 ans, le sport automobile a représenté une partie énorme de ma vie. Le sport automobile fera toujours partie de ma vie, mais de quelle manière, c’est ce qu’il faut examiner. »

« J’ai eu envie de parler à Ola (Kallenius, PDG de Mercedes), pour lui dire que la transition chez Mercedes a été gérée au mieux des intérêts du département. J’étais très enthousiaste à l’idée que Hywel prenne la relève dès le début du mois de juillet. »

« Markus [Schafer] et Ola m’ont demandé de rester jusqu’à l’installation du deuxième groupe motopropulseur de la saison pour essayer d’aider, ce qui nous amène à septembre. Je dois prendre une décision pour septembre, octobre, novembre et décembre, faire mon choix à ce moment. »

Nul doute que Cowell recevra des propositions d’autres motoristes : ce n’est pas tous les jours qu’un tel ponte est sur le marché !

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less