Coulthard sent ’une déconnexion’ entre la F1, la FIA et les équipes

L’Ecossais critique vivement certaines décisions

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 octobre 2022 - 16:31
Coulthard sent 'une déconnexion'

David Coulthard n’est pas tendre avec la FIA. Entre le problème de gestion des dépassements budgétaires, le souci avec la pluie et la grue en piste à Suzuka, et les décisions prises tardivement après les courses, l’ancien pilote de F1 ne mâche pas ses mots.

"Il faut voir de manière plus globale ici, je dis cela avec tout le respect dû aux plafonds budgétaires et aux conversations sur la question de savoir si les voitures de F1 peuvent aller courir sous la pluie" a déclaré Coulthard à Channel 4.

"Nous sommes dans le domaine du divertissement. La semaine dernière, nous nous sommes sciemment assis pour attendre que la marée monte avant de mettre le bateau à l’eau, nous savions que la pluie allait arriver, c’était un peu stupide."

"Et, oui, ce qui s’est passé après la course garde les gens engagés et nous donne à tous quelque chose à raconter. Mais, en termes purement sportifs, c’est mauvais."

Il faut "une meilleure communication" à la tête de la F1

Coulthard déplore un manque de communication entre les divers acteurs responsables de la bonne santé de la Formule 1, ce qui mène selon lui à des situations difficiles. Et ce malgré des progrès en matière de spectacle en piste.

"La F1 a fait un pas en avant avec la nouvelle réglementation. Les pilotes sont en mesure de courir plus près les uns des autres, nous assistons à de meilleures courses. Cela n’a pas toujours été le cas historiquement dans un sport dominé par l’aérodynamique."

"Plus nous continuerons sur cette voie, je pense que la F1 sera dans une meilleure position. Mais je pense qu’il y a toujours une déconnexion entre les équipes, le détenteur des droits commerciaux Liberty Media, et la FIA."

"Il ne semble toujours pas que cette relation à trois soit aussi harmonieuse qu’elle pourrait l’être. Et une meilleure communication entre toutes ces entités serait le moyen de servir nos fans."

Ne pas attendre "des heures" pour un résultat

L’Ecossais regrette également la gestion des incidents en piste et des pénalités, qui sont souvent reportés à la fin de la course. Selon lui, des situations comme celle de Singapour, où la victoire est en suspens pendant plus de deux heures, sont inadmissibles.

"Parfois, nous avons attendu des heures pour obtenir un résultat des commissaires. Je sais qu’il doit y avoir un processus équitable. Mais les gens ont éteint leurs télévisions et leurs ordinateurs dans le monde entier la semaine dernière et sont allés se coucher avant que le résultat officiel ne soit annoncé."

"Ce n’est pas possible. Quand le coup de sifflet retentit à la fin du temps réglementaire dans un match de football, il n’y a pas d’appel par la suite sur le résultat. C’est tout. Oui, il doit y avoir une procédure d’appel, si un moteur est en dehors du règlement, cela peut être fait après coup."

"Mais dans ce cas, ce n’est pas une question sportive. Les fans devraient pouvoir faire confiance à l’arbitre, à l’arbitre assistant et à la VAR, en pouvant être sûrs qu’ils ont fait ce qu’il fallait ce jour-là."

FIA

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos