Formule 1

Correa attend le rapport sur son accident et clarifie ses propos

Il n’a pas voulu accuser qui que ce soit

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 février 2020 - 08:31
Correa attend le rapport sur son (...)

Comme nous vous le rapportions, Juan Manuel Correa s’est montré critique au sujet de la FIA lorsqu’il a abordé récemment son accident de Spa-Francorchamps. Grièvement blessé dans le crash qui a coûté la vie à Anthoine Hubert, il avait expliqué s’être retrouvé sans soutien dès le lendemain de l’incident.

Sérieusement blessé à une jambe, dont il ne sait toujours pas s’il retrouvera un usage normal, il avait également subi de lourdes blessures ayant entraîné une détresse respiratoire qui avait engagé son pronostic vital. Il explique aujourd’hui ses commentaires.

"J’aimerais préciser certains commentaires qui me sont attribués au sujet de mon expérience du 31 août 2019, à Spa" a déclaré l’Américain sur Instagram. "Le fait est que de nombreux communiqués me sont attribués ou sortis de leur contexte et ne sont pas corrects. Et bien que je sois sûr que le journaliste n’avait que de bonnes intentions, je pense qu’il faut que j’intervienne."

"Comme vous le savez tous, j’ai le plus grand respect pour les journalistes qui couvrent notre sport et nous soutiennent, mais je ne peux pas accepter que des remarques que je n’ai pas faites sortent sans être contestées."

Et d’expliquer une nouvelle fois son avis sur l’ensemble de la saison. Il révèle par ailleurs qu’il n’a pas eu accès au rapport de l’accident, qui devait être rendu public en décembre et qui n’a pas été communiqué, y compris à celui qui y était impliqué.

"Tout d’abord, je n’ai pas connaissance d’une éventuelle négligence ou ignorance au sujet de l’accident. De ce que j’en sais, l’enquête est en cours et j’attends que le rapport final de l’accident soit publié par la FIA."

"Il est trop tôt pour que je fasse un jugement. J’aimerais d’abord avoir l’opportunité de voir le rapport complet, de poser des questions au sujet de son contenu, et de me faire ensuite un avis."

"Bien que je doive admettre que je suis surpris qu’il prenne autant de temps à publier, je suis confiant quant au fait qu’il sera bientôt disponible afin que je puisse enfin comprendre ce qui s’est passé le 31 août 2019 à Spa."

Et Correa a également voulu confirmer qu’il ne cherchait aucunement à formuler des accusations : "Je n’ai accusé personne de rien. J’ai tout juste pointé des faits reliés à la séquence d’événements qui se sont déroulés après l’accident, comment ma famille et moi avons vécu cela, et les nombreuses leçons que chacun d’entre nous peut tirer de ce triste incident."

Pointé également du doigt pour avoir parlé de la F2 comme d’un cirque, le mot ’Circus’ n’étant pas rare dans le milieu de la F1, le pilote a également fait une mise au point à ce sujet : "Je n’ai pas été irrespectueux. C’était la manière de décrire le rythme euphorique qui accompagne un événement comme la F2."

"De manière à éviter d’autres incompréhensions, comme celle qui a eu lieu à la suite de cet article, je m’abstiendrai de toute discussion supplémentaire du problème en public jusqu’à ce que je puisse lire le rapport d’enquête de l’accident de la part de la FIA."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less