Formule 1

Coronavirus : La FOM affrète des avions mais le GP du Vietnam pose question

Des bonnes et des mauvaises nouvelles

Recherche

Par Olivier Ferret

3 mars 2020 - 09:04
Coronavirus : La FOM affrète des (...)

La Formule 1 est en train de tout tenter pour que son début de saison se passe sans (trop de) problèmes avec ses trois premières courses hors d’Europe, en Australie, au Bahreïn et au Vietnam, malgré le contexte du coronavirus. Et comme prévu, la situation évolue de jour en jour.

Ainsi la Formula One Management (FOM) a réussi à réserver des vols charters spéciaux pour entrer en Australie et au Bahreïn. Ferrari indiquait ainsi hier soir être parti normalement vers Melbourne.

Mais certaines contrariétés sont toujours d’actualité : les personnes en provenance d’Italie (du personnel de la Scuderia, d’AlphaTauri ou Pirelli notamment) pourraient avoir à subir une quarantaine de 14 jours.

A priori ce n’est pas encore le cas en Australie. Quant au Bahreïn, le porte-parole du circuit affirme que des tests pourraient être effectués afin de ne pas retenir le personnel de la F1 plus de quelques heures. "Dans ce contexte et avec ces initiatives, notre circuit est confiant que ses préparatifs permettront de tenir un Grand Prix dans de bonnes conditions de sécurité."

Mais le Vietnam pourrait être une histoire bien différente concernant le personnel en provenance d’Italie. En plus d’avoir suspendu l’octroi de visas, les personnes pourraient avoir à subir la quarantaine de 14 jours qui vient d’être décrétée pour les voyageurs "en provenance de Chine, de Corée du Sud, d’Italie et d’Iran".

Bien entendu, la situation évoluant d’heure en heure en Europe, avec une propagation du virus de plus en plus rapide, les personnes venant de France, du Royaume-Uni, de la Suisse ou d’Allemagne pourraient aussi être touchées par ces restrictions d’ici à la tenue de ces courses...

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less