Formule 1

Contre l’avis de son pays, Verstappen respecte un confinement strict de son côté

Il a peur selon Helmut Marko

Recherche

Par Olivier Ferret

23 mars 2020 - 16:14
Contre l’avis de son pays, Verstappen

Max Verstappen suit au pied de la lettre la recommandation de nombreux pays dans le monde : rester confiné chez soi est le meilleur moyen, si on peut l’appliquer, de ne pas être contaminé par le coronavirus Covid-19 ou de le propager si on est un porteur ’sain’.

Cette directive n’est pas encore appliquée pourtant aux Pays-Bas, lieu où le pilote Red Bull a décidé de rester pour les prochaines semaines. Au sein des pays européens, les Pays-Bas se démarquent : comme la Suède et, dans une mesure bien moindre désormais, le Royaume-Uni, refusent toujours d’envisager le confinement obligatoire en vigueur notamment en France et en Italie. Le pays s’en tient à la théorie de l’immunité collective.

Cette théorie n’a pas la faveur de Verstappen, comme le révèle Helmut Marko, l’un de ses patrons.

"Il m’a dit qu’il avait peur d’être infecté, c’est pourquoi il a choisi de s’isoler."

Et l’Autrichien ne manque pas de renchérir.

"Selon moi, il vaut mieux être infecté maintenant parce qu’à 22 ans vous n’appartenez pas vraiment au groupe à risques."

Ce que dit Marko est vrai sur le fond mais il existe des cas de jeunes hommes ou femmes, en très bonne santé, parfois sportifs de haut niveau, qui ont dû être admis en réanimation ces derniers jours.

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less