Formule 1

Consignes, perte d’appui, coupure de Pirelli… Mercedes F1 détaille le dernier GP

Un Grand Prix animé pour Shovlin !

Recherche

Par Alexandre C.

8 juillet 2021 - 09:48
Consignes, perte d’appui, coupure de (...)

Les dégâts récoltés par Lewis Hamilton sur un vibreur au Red Bull Ring, ont été loin d’être anecdotiques. Non seulement le pilote Mercedes a alors perdu en performance, mais de plus, il a bien davantage usé ses pneus arrière, créant plus de dégradation.

Ces dommages avaient été initialement chiffrés à 35 points d’appui environ. Mercedes a depuis mené une analyse approfondie et Andrew Shovlin, ingénieur de course en chef chez Mercedes, confirme que les impressions initiales étaient les bonnes, tout en détaillant l’étendue des dégâts.

« C’était beaucoup de dégâts. La partie qui a été endommagée est une partie des ailettes qui se trouvent sur l’arrière de la voiture. »

« Ce sont des pièces aérodynamiques assez complexes qui génèrent une grande partie de la performance de la voiture, c’est une zone très sensible et nous mesurons les pressions dans ces zones et à partir de cela, nous pouvons calculer la performance. »

« Maintenant, les estimations qui arrivent nous disent que nous avons perdu 30 à 40 points d’appui. Cela se traduit par environ six ou sept dixièmes de seconde par tour, donc une quantité assez importante. »

« Mais pire encore, tout se concentrait sur l’essieu arrière, donc Lewis avait beaucoup de survirage sur ce relais. L’arrière de la voiture glisse, ça chauffe les pneus et ça les use, et ce problème commence à s’aggraver avec des taux de dégradation plus élevés. »

Lewis Hamilton est alors rentré aux stands mais, alors que nous en étions à la 2e moitié de Grand Prix, il a chaussé des durs et non un train de médiums neufs qui était disponible. Pourquoi selon Shovlin ?

« Pendant la séance de qualification, le train de médiums que nous aurions monté en course a été victime d’une coupure ; et alors une pierre ou une bordure est capable de découper la gomme du pneu. »

« Pirelli a jeté un coup d’oeil à cela et ils ont dit que ce n’était pas OK pour faire avec un relais de course. Donc, malheureusement, ce jeu de pneus n’était pas disponible et nous avons donc opté pour le pneu dur. »

Les consignes d’équipe expliquées

Peu avant le deuxième arrêt de Lewis Hamilton, Mercedes avait aussi hésité à passer des consignes d’équipe pour que Valtteri Bottas double son coéquipier, à la peine. Le Finlandais a d’abord été prié de garder sa position, avant d’être autorisé à dépasser. Shovlin nous plonge dans les coulisses de la prise de décision chez Mercedes...

« Initialement, une fois que nous avons diagnostiqué le problème de performance sur la voiture de Lewis, nous avons juste vu où ses temps au tour se sont stabilisés. »

« Mais il est devenu clair assez tôt qu’il allait être impossible de défendre contre Lando Norris derrière. Nous avions peur que Valtteri, au milieu de cette bataille, soit vulnérable, mais ce que nous attendions, c’était que Lando s’approche suffisamment pour représenter un risque pour Valtteri et c’est ce qui nous a permis d’inverser l’ordre. »

« Vous avez donc vu Lewis laisser passer Valtteri et puis finalement, Lando a pu dépasser Lewis mais comme nous l’avons dit, une fois que nous avons compris l’étendue des dégâts, nous avons conclu assez tôt que s’accrocher à cette troisième place allait être effectivement impossible. »

Durant la course, Valtteri Bottas a été aussi tenu de s’en tenir au " Plan A " après quelques hésitations. En quoi consistait-il exactement ?

« Nous les briefons le matin, mais en gros, le Plan A était un arrêt unique, le Plan B aurait été de faire deux arrêts aux stands. »

« Nous ne faisons pas toujours la même chose parce que c’est un peu évident pour nos concurrents. »

« Valtteri Bottas a dû davantage faire de la gestion [des pneus] et s’est juste un moment éloigné de Lewis, pour avoir un peu d’air libre parce que cela donne à la voiture plus d’appui aérodynamique et parce que vous prenez soin des pneus plus facilement. Il nous tenait informé tout le long. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less