Formule 1

Conserver un Grand Prix à Monza était ‘essentiel’ selon les écuries

La course à domicile de Ferrari, Toro Rosso, Pirelli…

Recherche

Par A. Combralier

8 septembre 2019 - 11:21
Conserver un Grand Prix à Monza (...)

Comme attendu, le contrat de Monza avec la F1 a été prolongé. La durée du nouveau bail est même confortable, puisqu’elle s’étend sur cinq années.

Pour Mattia Binotto et Ferrari, c’est bien sûr une excellente nouvelle : l’Italie restera au menu de la F1 jusqu’en 2024 au moins !

« Nous sommes très heureux de cette annonce, d’abord parce que c’est le Grand Prix d’Italie – et nous croyons bien sûr chez Ferrari qu’avoir une course en Italie est clé, aussi pour le sport et les fans. Fondamental. Nous avons célébré, cette saison, la 90e saison de la Scuderia Ferrari en F1, mais aussi le 90e anniversaire du Grand Prix d’Italie. Donc il fait partie de l’histoire de la F1. Nous ne pouvons nous en passer. »

Franz Tost dirige Toro Rosso, une écurie également implantée en Italie, à Faenza. Lui aussi évoque une « très bonne nouvelle, très importante » pour la F1.

« C’est vraiment une bonne nouvelle, parce que Monza est un lien essentiel entre la F1 et son histoire – avec ses grands moments comme ses tragédies. Pour moi, Monza est l’un des circuits les plus importants par rapport à son histoire, comme Silverstone, Monaco ou Spa. Il devrait aussi y avoir une course en Allemagne. Ce sont sur ces pistes, en Europe, qu’il faut que nous disputions des courses, parce que l’histoire compte pour nous. »

Claire Williams se dit « totalement en accord » avec Franz Tost comme Mattia Binotto.

« Monza est une course historique. Le Grand Prix d’Italie devrait rester au calendrier. C’est formidable d’avoir des nouvelles pistes, très éloignées tout autour du monde. Mais de même, c’est aussi formidable que la F1 conserve des courses dans son cœur historique, l’Europe, c’est absolument essentiel pour notre sport. »

« Monza, c’est une piste merveilleuse. Les fans sont fantastiques. Il y a quelques fans Williams dans la foule, c’est formidable. Courir dans des lieux où il y a tant de fans… il n’y a rien de mieux. »

Pirelli, le manufacturier unique, dispose aussi de son Grand Prix à domicile en Italie. C’est un élément de poids qui a dû peser dans les négociations…

« Monza, c’est notre vraie course à domicile » indique Mario Isola, même si Pirelli est désormais une entreprise dont les capitaux sont en majorité chinois. « Le siège de Pirelli est seulement à une demi-heure du circuit. Nous nous sentons chez nous ici. C’est formidable pour les fans aussi, pour tout le monde, donc je suis heureux de voir Monza rester au calendrier encore pendant longtemps. »

« Oui, on se sent chez soi, on dort à la maison, pas à l’hôtel ! » sourit Mattia Binotto.

Aldo Costa, consultant pour Mercedes et bientôt directeur technique pour Dallara – une autre entreprise italienne – est lui aussi soulagé par la nouvelle.

« Monza, ce fut mon premier circuit en tant que fan, où j’allais voir un Grand Prix de F1. Et oui, ma carrière s’est développée avec Minardi, Ferrari, Mercedes… beaucoup de souvenirs. Il y a une histoire incroyable sur ce circuit, je suis très heureux qu’il soit conservé pour le futur. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less