Commissaires permanents, permis à points : Brown veut que ça change en F1

La F1 ne doit pas regarder qu’Abu Dhabi

Recherche

Par Alexandre C.

21 janvier 2022 - 08:24
Commissaires permanents, permis à (...)

La polémique d’Abu Dhabi a posé question quant à la pertinence du système de commissaires, et de direction de course, mis en place en F1. Ne faut-il pas, pour avoir plus de constance, des commissaires permanents ? Au risque de les soumettre à des pressions régulières de la part d’équipes ? Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Rien n’est simple en la matière, tant les enjeux sportifs mais aussi économiques sont grands.

Zak Brown, le PDG de McLaren Racing, confie ainsi qu’il préfèrerait 1000 fois garder son poste plutôt que d’occuper celui de Michael Masi, le directeur de course de la FIA.

« Je ne voudrais être arbitre dans aucun sport. Ce n’est pas différent du football : "Le défenseur-t-il fait trébucher ou non ?" "A-t-il donné un coup de coude ou non ?". Il y a beaucoup de subjectivité dans ces décisions. »

« On pourrait faire preuve d’un meilleur jugement. Mais je ne pense pas que l’on puisse jamais avoir raison à 100%, et je ne crois pas que ce soit le cas dans n’importe quel sport, sinon les fans de football n’ont pas quelqu’un sur qui crier lorsqu’ils voient une décision, qui se résume inévitablement à : "Est-ce que c’est votre équipe qui a été favorisée ou défavorisée par la décision ?" »

Même si la tâche est difficile, pour Zak Brown, des réformes doivent être entreprises en F1 tant la situation n’est pas idéale : par exemple, instaurer des commissaires permanents, pour plus encore professionnaliser la fonction. C’est déjà presque le cas en IndyCar alors pourquoi la F1 serait-elle en retard ?

« C’est le manque de constance, le problème. Je pense que plus de commissaires à plein temps aiderait parce que les commissaires font du mieux qu’ils peuvent avec les allers-retours en avion. »

« Certains sont très présents, d’autres moins. L’IndyCar a pratiquement des commissaires à plein temps. Cela fait partie de la solution. »

« Oui, je pense que ça devrait exister. Et je ne sais pas pourquoi ce n’est pas le cas. Il est clair que c’était une décision délibérée prise il y a quelque temps. »

Pour 22 courses l’an dernier, il y a eu plus de 40 commissaires différents, un total qui reste assez mesuré. Les équipes peuvent d’ailleurs proposer quelques noms, souvent d’anciens pilotes, que la FIA peut choisir ou nom. La solution magique n’est pas celle des commissaires permanents donc, mais faire ce pas permettrait d’avancer vers la résolution des problèmes structurels en la matière.

Zak Brown veut aussi une réforme du permis à points

Pour Zak Brown la F1 devrait donc surtout, après Abu Dhabi, réfléchir à une réforme plus globale ; non pas se focaliser sur le problème de la voiture de sécurité, qui n’est que l’arbre qui cache la forêt.

Par exemple, Zak Brown veut une profonde réforme du permis à points qui a failli coûter très cher, injustement selon lui, à Lando Norris l’an dernier.

« Je suppose qu’ils vont arriver à une conclusion qui permettra de mieux prendre les décisions à l’avenir. C’est ce qui m’inquiète le plus, car le résultat d’Abu Dhabi ne nous a pas affectés. »

« Ces pénalités de pilote sont un problème. Lando était à un incident près de perdre son permis, ce qui est fou car je ne me souviens pas d’un seul moment où Lando a conduit dangereusement [il ne s’était cependant pas arrêté sur drapeau rouge à Bakou, en qualifications, ndlr]. Pour moi, les points sur votre permis devraient porter sur des faits de pilotage dangereux, pas sur les incidents de course. »

« Je serais donc plus désireux que ce problème soit réglé parce que nous étions inquiets pour Lando. Je dois me rappeler quels étaient les incidents. L’un d’eux était sur une piste qui séchait, sous drapeau jaune, il est allé plus vite dans un secteur, mais la piste devenait plus rapide. Ça ne devrait pas être deux points de pénalité, un tour annulé peut-être, peut-être, mais pas plus. »

« Donc tout cela doit être examiné. Alors que tout le monde, d’après ce que je comprends, est concentré sur Abu Dhabi. Je regarde les deux dernières années, nous devons mettre à plat tout ça. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos