Comment Sauber F1 aurait pu devenir Red Bull Racing

Zehnder révèle quel pilote l’a empêché

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 août 2022 - 16:17
Comment Sauber F1 aurait pu devenir (...)

Aujourd’hui Alfa Romeo F1, Sauber fut à une époque une équipe indépendante aux sponsors solides. En effet, à la fin des années 90 et au début des années 2000, l’équipe arborait deux marques qui sont aujourd’hui très populaires en Formule 1.

Le sponsor principal de Sauber était en effet Petronas, le fournisseur de carburant et sponsor titre de Mercedes-AMG depuis 2010, et Red Bull, qui est devenue une équipe incontournable de la Formule 1 ces 15 dernières années.

Beat Zehnder, le directeur sportif de l’équipe, était déjà présent à cette époque, et révèle que Sauber aurait pu devenir Red Bull Racing. Le fabricant de boissons réfléchissait à un engagement plus important en F1, mais voulait que Sauber recrute Enrique Bernoldi.

"Red Bull a fait pression pour Enrique, qui avait piloté en Formule 3000 en 2000" se souvient Zehnder au podcast Beyond the Grid. "Peter Sauber m’a demandé de le suivre tout au long de la saison. Je me suis donc assis au poste de commandement pour chaque course de Formule 3000."

Mais Sauber a opté pour le jeune Nick Heidfeld et un débutant, Kimi Räikkönen, pour la saison 2001, Bernoldi n’ayant aucunement impressionné Zehnder : "Pourquoi veut-il être pilote de Formule 1 ? Est-ce parce qu’il veut des entrées gratuites dans les plus grands clubs ? C’était mon impression."

Une décision qui a "enterré" un possible rachat

Bernoldi a trouvé refuge chez Arrows, après avoir passé deux années à faire des tests pour plusieurs équipes, dont Sauber. Zehnder ne se rappelle pas pourquoi Peter Sauber accordait un tel crédit au pilote brésilien.

"Nous ne pouvons toujours pas expliquer pourquoi il a fait ça. Et puis nous avons opté pour Kimi au lieu d’Enrique, et je pense que c’est à ce moment-là que l’idée de devenir Red Bull Racing a été enterrée."

En effet, Red Bull est resté présent sur les Sauber jusqu’à fin 2004, avant de racheter Jaguar pour en faire son équipe, le constructeur du groupe Ford ayant décidé de quitter la Formule 1 avec effet immédiat.

De son côté, Sauber est devenue BMW de 2006 à 2009 avant de reprendre son nom en 2010, jusqu’à l’accord avec Alfa Romeo pour utiliser le nom du constructeur italien, qui a débuté en 2018.

Alfa Romeo F1 Team

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos