Comment Mercedes F1 a tenté de passer Ferrari sur un coup de poker

La 2e place au championnat était en jeu à Abu Dhabi

Recherche

Par Franck Drui

26 novembre 2022 - 15:08
Comment Mercedes F1 a tenté de (...)

Après avoir réussi à signer ses premières pole et victoire au Brésil, Mercedes F1 n’avait rien à perdre à tout tenter lors du dernier Grand Prix à Abu Dhabi pour tenter de déloger Ferrari de la 2e place du championnat constructeurs.

Avec 19 points d’avance pour la Scuderia, la tâche était cependant rude, c’est pourquoi le directeur de la stratégie de Mercedes F1, James Vowles, affirme que c’est une stratégie agressive de passer Lewis Hamilton à un arrêt qui était le seul coup de poker possible en course.

"Notre objectif à Abu Dhabi était de faire tout ce que nous pouvions pour terminer deuxième du championnat des constructeurs, et pour ce faire, il fallait terminer devant Ferrari. C’est plus facile à dire qu’à faire lorsque vous vous qualifiez derrière eux et que, sincèrement, en course, le rythme de notre voiture n’était pas là."

"Mais nous avons vu avec Lewis que sa dégradation des gommes était en fait très bonne lors du deuxième relais de la course lorsque nous sommes passés aux pneus durs. De toute évidence, le premier relais en médium ne l’était pas."

"Lewis a souffert de graining lors de son premier, du coup nous avons avancé l’arrêt pour ce deuxième relais. Mais sur ce deuxième relais, la dégradation avec Lewis était faible comme pour quelques autres voitures sur la grille."

"Ce n’était pas la même chose pour toutes les voitures, il y avait quelques voitures avec une dégradation plus élevée et dans le cas de Lewis, l’arrêt unique signifiait qu’il gagnerait une position en piste sur Sainz et George (Russell)."

"Notre seule opportunité était de faire un seul arrêt et espérer un problème devant pour Charles (Leclerc). Sur deux arrêts, Lewis aurait fini devant George mais derrière Sainz. Avec des pneus similaires, usés de manière similaire et avec un rythme similaire, rien n’aurait vraiment pu changer sinon."

Bien qu’elle n’ait arrêté Hamilton qu’une seule fois, Mercedes F1 a maintenu Russell sur deux arrêts "parce que vous pouvez y gagner en cas de voiture de sécurité."

"Tout ce passage de la course où Lewis était en tête, si une voiture de sécurité était sortie, nous en aurions profité car nous nous serions arrêtés et nous aurions eu le gain de position en piste avec. En fin de compte, diviser vos voitures crée des opportunités."

"Malheureusement, dans cette circonstance particulière, il ne s’est rien passé. Mais il fallait tout tenter."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos