Comment Mercedes F1 a profité d’un vendredi ’inconfortable’ en Hongrie

Des tests délicats qui aident à progresser

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 août 2022 - 12:40
Comment Mercedes F1 a profité d'un

Andrew Shovlin, le directeur de l’ingénierie de course de Mercedes F1, a révélé que son équipe avait pu faire une pole position et un double podium au Grand Prix de Hongrie, grâce à un travail de fond qui n’était pas très agréable à faire.

"Nous avons en fait appris beaucoup de choses vendredi" a déclaré Shovlin au podcast F1 Nation. "C’était un peu inconfortable et la voiture était dans une mauvaise position, mais c’était l’un de ces moments où nous sommes allés dans un sens et avons réalisé que nous devions aller dans l’autre, donc c’était une expérience utile."

"Nous faisons ces courses en disant que nous devons en faire des expériences et apprendre pour l’avenir. Ça semble génial sur le papier, mais en pratique, ça peut être assez difficile et inconfortable. C’est un excellent retournement de situation, les deux pilotes ont fait un excellent travail, ainsi que l’équipe."

Les stratégies du Hungaroring expliquées

Shovlin explique la différence de stratégie entre George Russell, poleman, et Lewis Hamilton, coincé en septième place au départ à cause d’un problème technique en qualifications. Les deux pilotes n’ont pas eu les mêmes pneus, compte tenu de leur position de départ.

"Nous avons examiné chaque cas séparément. Avec George, nous voulions qu’il soit en tête de la course. Les conditions étaient assez délicates, il y avait un peu de pluie dans l’air, il semblait qu’il faisait assez froid."

"Cela pouvait être assez glissant et ce pneu tendre lui donnerait la meilleure chance de quitter son emplacement proprement, parce que pour garder l’espoir que George puisse gagner la course, nous devions être en tête de ce premier relais."

"L’argument pour Lewis était très différent. Nous avons eu ce problème de DRS en qualification qui a fait qu’il était bien hors position, donc le pneu medium lui a donné une meilleure durée de vie."

"Cela lui a permis de faire l’overcut, nous avons pu aller rester en piste longtemps et cela l’a mis en pneus plus frais en fin de course. Finalement, c’est ce qui lui a permis d’avoir ce rythme qui a pu l’amener jusqu’à la deuxième place."

Mercedes F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos