Formule 1

Comme Ocon et Albon, Giovinazzi espère revenir en F1 après un an sur la touche

Il reste un pilote de réserve Ferrari

Recherche

Par Alexandre C.

29 décembre 2021 - 14:11
Comme Ocon et Albon, Giovinazzi (...)

Alors qu’il ne semble toujours pas digérer, entre aigreur et rancœur, sa mise à l’écart d’Alfa Romeo pour l’an prochain, Antonio Giovinazzi ne perd cependant pas espoir de séduire une autre équipe pour l’avenir.

L’Italien, qui reste pilote de réserve pour Ferrari, se rappelle des exemples d’Esteban Ocon ou d’Alexander Albon, ou de lui-même précédemment, pour pouvoir espérer un retour. Ce n’est qu’un au revoir en somme, comme Antonio Giovinazzi l’a confié à la FOM.

« Je m’en vais pour le moment… J’ai posté ma première photo dans une voiture de F1 quand j’avais trois ans sur mes médias sociaux. La dernière photo n’est pas pour cette année. Nous avons déjà vu que de nombreux pilotes se sont arrêtés pendant un an et sont revenus, comme Esteban Ocon et Alex Albon. »

« De mon côté, j’ai passé deux ans comme pilote de réserve pour Ferrari en 2017 et 2018 et j’ai enfin eu ma chance en 2019. On ne sait jamais ce qui va se passer en F1. »

« Pour l’instant, je veux dire merci à toutes les personnes qui m’ont soutenu au cours des trois dernières années, à tous les fans qui m’ont soutenu après la nouvelle, et à tous les pilotes ici en F1 qui m’ont envoyé un texto. Ces trois années ont été formidables. »

Antonio Giovinazzi restera donc pilote de réserve de Ferrari (en cas d’absence de conflit avec le calendrier de la Formule E) ; et l’Italien compte bien passer le bonjour aux différentes équipes dans le paddock, pour ne pas se faire oublier !

« Une des choses que je ferai ensuite est de garder un pied dans le paddock de la F1. Je fais toujours partie de la famille Ferrari. Nous essayons de faire les mêmes choses l’année prochaine ; c’est important de rester ici et de voir s’il y a une chance en 2023. Nous cherchons cela, et je serais heureux de continuer avec eux. »

Antonio Giovinazzi espère-t-il devenir un pilote de réserve sur le long terme avec Ferrari, ou bien n’est-ce qu’une pige d’un an pour se placer en 2023 au cas où ?

« Ferrari a été ma première famille ici en F1, ils m’ont pris de la F2 et m’ont donné la première chance de rejoindre une équipe en F1. Pour moi, c’est génial si je suis encore avec eux l’année prochaine. C’est l’un de mes objectifs. »

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less