Formule 1

‘Coach Tost’ explique comment il va reprendre en main Tsunoda

Il réaffirme sa confiance dans son pilote

Recherche

Par Alexandre C.

5 juin 2021 - 08:21
‘Coach Tost’ explique comment il va (...)

Il y a peut-être du grabuge dans l’air chez AlphaTauri, en tout cas pour Yuki Tsunoda. Le Japonais a été forcé de déménager du Royaume-Uni vers l’Italie, afin d’être coaché personnellement par son directeur d’écurie Franz Tost. Gym intensive, réunions avec les ingénieurs, et même cours d’anglais… Yuki Tsunoda est recadré par le rugueux Tost.

En conférence de presse à Bakou, Franz Tost s’est justement expliqué sur ce déménagement forcé. N’est-ce pas un camouflet pour Yuki Tsunoda ?

« Vous savez que c’est un cadeau de passer de l’Angleterre à l’Italie. Il a toujours voulu venir en Italie, mais pendant les mois d’hiver, il a été décidé qu’il devait rester en Angleterre et maintenant il est en Italie, il vit là et il aime ça et nous sommes heureux de l’avoir près de nous parce que nous avons tout sous contrôle. »

« Sa routine quotidienne est assez simple. Il doit aller à la salle de sport de 9h00 à 10h00, puis de 10h30 à 11h30 à 12h00 il est avec les ingénieurs, puis en début d’après-midi il a une leçon d’anglais, puis encore une fois avec les ingénieurs et ensuite il est autorisé à retourner à la salle de sport pour deux heures de plus. Et puis il doit aller dormir. C’est facile. »

« C’est moi qui ai conçu le programme, oui. »

Franz Tost est-il allé jusqu’à héberger Yuki Tsunoda dans le même appartement que lui dans le centre-ville de Faenza ?

« Non, nous ne vivons pas dans le même appartement, il suffit qu’il me voie à l’usine. Ce n’est pas le plus important - ce qui est important c’est la coopération avec les ingénieurs et avec ceux qui l’entraînent et le forment - parce qu’ils font la plus grande partie du travail et jusqu’à présent tout fonctionne bien, Yuki est heureux. Nous verrons bien comment tout cela se terminera. »

Monaco, Bakou... la F1 enchaîne deux circuits urbains compliqués à maîtriser. Franz Tost n’est-il donc pas trop exigeant avec son pilote ?

« Il ne faut pas oublier que les dernières courses n’ont pas été très faciles pour lui. Il n’avait jamais été à Portimão, il n’avait pas été à Monaco et c’est la première fois ici à Bakou. Le niveau en Formule 1 est vraiment très élevé et vous devez tout mettre en place pour être dans la bonne partie du milieu de grille. Je dois dire que, aussi à Monaco, le matin, il a fait un très bon travail. Il n’était pas loin de Pierre. Malheureusement l’après-midi il a poussé un peu trop fort et a fini dans le mur - mais ça fait partie du processus d’apprentissage. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que le nouveau venu sur ces circuits ne fasse pas d’erreurs. Nous pouvons voir que même les pilotes expérimentés ont des difficultés dans certains virages. Et jusqu’à présent, son processus d’apprentissage se poursuit, et sa courbe d’apprentissage est également une bonne mise à niveau. »

« Nous devons le soutenir maintenant. C’est aussi la raison pour laquelle nous lui avons dit de venir en Italie, de travailler davantage avec les ingénieurs, d’analyser davantage les données, de se mettre à niveau - en particulier sur les freins, qu’il ne connaît pas assez - aussi vite que possible. Le matin à Bakou, il a bloqué une fois les pneus avant, je pense que c’était une raison technique, nous devons régler ça. Le reste était bien. L’important pour lui est de faire des tours. Chaque tour augmentera son expérience, et ensuite je suis assez optimiste pour les qualifications et la course parce que la voiture semble compétitive ; et nous devons simplement travailler avec un nouveau venu. »

« S’adapter à un rookie, c’est ce que la Scuderia AlphaTauri fera toujours et donc je suis toujours convaincu que Yuki aura une saison réussie. »

En définitive, AlphaTauri est-elle déçue de son travail avec Yuki Tsunoda ? Du potentiel affiché par l’ancien pilote de F2 ?

« Ce n’est pas si compliqué. C’est la façon habituelle de travailler avec les nouveaux arrivants en Formule 1. Yuki fait preuve d’une fantastique vitesse naturelle. Encore une fois, clorsqu’on arrive sur un nouveau circuit avec le niveau élevé qui est actuellement celui de la Formule 1 et qui est démontré par tous les pilotes, il n’est pas facile d’être dans les 10 premiers. Mais je suis convaincu que Yuki va nous montrer des courses fantastiques cette année et je suis également certain qu’il va apprendre très vite. »

« La question n’est pas la quantité de travail, la question est de savoir à quelle vitesse nous pouvons le faire progresser, à quelle vitesse il s’adapte à tout et à quelle vitesse il peut transférer cela dans le cockpit et au volant et jusqu’à présent, je dois dire qu’il fait vraiment, vraiment un travail fantastique. Nous avons tous en tête les incidents, par exemple à Imola, oui, mais nous oublions que dans le secteur un et le secteur deux il avait des temps de secteur vert, il était si rapide. Bien sûr, quand vous faites de tels temps, le risque d’accident est plus élevé. Mais il apprend de tout cela, du moins je l’espère, et donc vous verrez sur les circuits de course qu’il connaît qu’il montrera une performance fantastique. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less