Formule 1

Clouées aux stands, les Haas F1 ont déjà énormément de retard

Ils espèrent la pluie pour remettre les compteurs à zéro

Recherche

Par Alexandre C.

28 août 2020 - 18:26
Clouées aux stands, les Haas F1 ont (...)

Haas a vécu le pire vendredi de sa saison à Spa, en essais libres aujourd’hui. Les monoplaces américaines, en raison de problèmes sur leur unité de puissance, n’ont tout simplement pu rouler en EL1, à l’exception d’un tour d’installation pour Kevin Magnussen.

Il a fallu ensuite démonter et remplacer les V6 Ferrari sur les deux voitures, une opération qui prend encore plus de temps en période de Covid. Les Haas n’ont ainsi eu qu’une petite demi-heure de roulage en EL2, pour signer, sans surprise, les deux pires temps de la séance.

27 tours en une journée : que s’est-il passé chez Haas ? Romain Grosjean tentait quelques explications ce soir…

« C’était une journée difficile pour tout le monde, surtout pour les mécaniciens. Sortir en piste le matin, puis devoir tout de suite changer le moteur - ce n’est pas idéal, surtout avec les deux voitures et à Spa où l’on veut vraiment faire des tours et acquérir des connaissances. Nous avons au moins réussi à sortir en piste l’après-midi - les gars ont fait un travail énorme. La voiture ne s’est pas trop mal comportée. Nous ne sommes évidemment pas en tête des feuilles de temps, mais c’est compréhensible après avoir fait un seul tour chronométré sur un tour rapide. Être à deux dixièmes de Vettel après avoir fait un seul tour, ce n’est pas mal. La voiture était vraiment bien, donc c’est bien, mais nous allons souffrir en ligne droite ici. Je crois que nous allons nous battre pour la 15e place - je ne vois pas grand-chose de plus, mais j’espère que je me trompe. »

Kevin Magnussen veut aussi voir le positif : Haas, au moins, a encore une franche marge de progression...

« Ce n’était pas le jour idéal. Nous ne sommes pas sortis en EL1, puis comme nous avons dû changer l’unité de puissance, nous avons également été retardés au cours des EL2. Ce n’est pas un bon début de week-end, mais bien sûr, nous allons essayer de rattraper le retard demain. La voiture ne s’est pas trop mal comportée, je n’ai eu vraiment qu’un tour en C4, les tendres, le premier tour rapide. Mais ça viendra. Nous verrons où nous en sommes demain. Avec un peu de chance, nous trouverons le meilleur rythme possible. On ne peut pas simplement faire son premier tour et être dans le rythme. Ce simple fait signifie qu’il nous reste encore beaucoup de temps au tour à trouver. S’il pleut demain, alors ça ne donnera aucune valeur à l’expérience acquise aujourd’hui, alors peut-être croiserons-nous les doigts pour cela. »

Gunther Steiner, le directeur d’écurie, évoque enfin un jour " très décevant " pour Haas.

« Nous n’avons pas fait de tours en EL1, à part les tours d’installation, à cause des deux pannes de moteur. La seule bonne chose à retenir d’aujourd’hui, c’est que les gars ont fait un travail fantastique pour remettre les voitures en état. Nous sommes au moins revenus dans l’après-midi pour trouver une sorte d’équilibre sur la voiture, c’est ce que nous avons fait. Nous devons juste tirer le meilleur parti de la séance d’essais d’une heure de demain. Encore une fois, je veux juste dire un grand merci aux gars - ils ont continué à travailler dur pour nous faire revenir. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less