Formule 1

Chez Red Bull, le département châssis a subi une sévère cure d’austérité

"Vous devez évaluer comment répartir vos ressources sur les deux voitures"

Recherche

Par Alexandre C.

29 avril 2021 - 09:06
Chez Red Bull, le département châssis a

A l’image de Mercedes ou Ferrari, Red Bull est l’une des écuries les plus affectées par l’introduction des budgets plafonnés à 145 millions de dollars, cette année.

Christian Horner ne cache pas que cette décision, prise pour niveler le niveau des équipes en F1, a eu des conséquences sévères sur l’équipe de Milton Keynes. L’écurie a dû passer par un processus de restructuration, en renvoyant des employés, et cela en pleine crise économique et sociale en Europe…

« Cette saison, la F1 a introduit un plafond budgétaire et c’est aux équipes de travailler dans le cadre de ces restrictions, ce qui n’est pas une tâche facile pour les grandes équipes. »

« Nous avons subi une restructuration au cours de l’hiver, qui a été très difficile et nous a obligés à réduire les effectifs de certains départements. Nous avons pris la décision difficile d’encaisser ce changement douloureux dès le début, afin que chacun sache à quoi s’en tenir, et je crois savoir que d’autres équipes ont choisi d’adopter une approche différente et sont en train de mener à bien ce processus difficile. »

Les budgets plafonnés ont aussi une conséquence : tout crash en piste est très, très embêtant, car cela pourrait amputer à due proportion le reste du budget général, rappelle Christian Horner... Et il faut aussi gérer le grand barnum réglementaire de l’an prochain : l’équation n’est pas simple !

« Le plafond budgétaire est un facteur important lorsqu’il s’agit de performance, donc un gros accident comme celui de Valtteri à Imola pourrait entraver votre capacité à développer la voiture actuelle comme l’a dit Toto. Mais avec les circuits que nous avons à venir, y compris les circuits urbains avec des murs près de la piste, les accidents arriveront à tout le monde et nous devrons tous faire face au même défi à un moment donné. »

« L’autre aspect est qu’avec un nouvel ensemble de règlements pour 2022, vous devez évaluer comment répartir vos ressources sur les deux voitures. Il y a un équilibre délicat à trouver entre développer la nouvelle voiture et travailler sur la voiture actuelle, ce que nous devons tous faire. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less