Formule 1

Chez Racing Point, Szafnauer est heureux de voir que la F1 s’adapte à la crise

En prenant des décisions fortes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 avril 2020 - 18:29
Chez Racing Point, Szafnauer est (...)

Otmar Szafnauer voit d’un bon œil la prolongation de l’utilisation des voitures actuelles pour la saison 2021, afin de limiter les coûts pour les équipes dans ce contexte de crise. Il précise toutefois que les modalités doivent encore être discutées dans leur ensemble.

"En conservant les voitures, nous devons définir ce que cela signifie, et quelles pièces sont autorisées à être développées" précise le directeur de Racing Point. "Je pense que cela se fera la semaine prochaine lors de la réunion des équipes de F1 et nous aurons une idée de ce à quoi les voitures vont ressembler en 2021."

"J’espère qu’elles seront similaires aux voitures que nous avons produites maintenant, afin que nous puissions économiser tous les coûts de développement d’une nouvelle voiture. Ce sera très important pour beaucoup d’équipes, surtout les plus petites. Lorsque les revenus ne seront pas les mêmes que ce que nous pensions, nous devrons nous assurer que les coûts ne le seront pas non plus."

"Nous avons récemment voté pour permettre à la FOM d’établir le nouveau calendrier comme elle l’entend, sans l’avis des équipes, sauf si elle décide d’un week-end de deux jours ou de trois courses d’affilée. Nous aurons alors des informations sur la logistique et la capacité de l’équipe à accomplir un tel calendrier."

Il se félicite aussi que les équipes n’aient plus besoin d’accords à l’unanimité pour certains votes, puisque le seuil pour un vote a été réduit à 60% de concertation : "Et puis nous avons assoupli certains règlements pour cette année, avec la majorité pour les votes."

"Nous avons besoin de l’unanimité sur tout et elle est difficile à obtenir en F1, même dans des moments difficiles. Il y a donc certains règlements pour lesquels il suffira d’un accord à la majorité, mais d’autres pour lesquels l’unanimité sera toujours nécessaire."

La dernière crise en date, celle de 2008, avait précipité le départ de quatre constructeurs, et cela inquiète Szafnauer : "Nous avons perdu un certain nombre de constructeurs en 2008 et nous ne voulons pas que cela arrive. Je me souviens qu’à l’époque, nous avions également perdu des équipes et que de nouvelles équipes étaient arrivées."

"Ce que nous devons faire, c’est en tirer des leçons, nous serrer la ceinture, prendre des décisions prudentes et réduire les coûts là où nous le pouvons, car il est certain que les recettes ne seront pas les mêmes."

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less