Formule 1

Chez Racing Point, le joker Hülkenberg et Stroll n’ont pas tout maximisé

13e et 6e places pour les Racing Point

Recherche

Par A. Combralier

1er août 2020 - 18:28
Chez Racing Point, le joker Hülkenberg

Après être monté en puissance tout au long du week-end, le joker Nico Hülkenberg a quelque peu déçu en qualifications à Silverstone aujourd’hui, avec une 13e place sur la grille, malgré un dernier tour en tendres.

L’Allemand reconnaît volontiers n’avoir pas tout extrait de la monoplace, mais a bien sûr l’excuse, entièrement valable, des circonstances de dernière minute de son arrivée…

« Je pense qu’il y avait plus de potentiel et je n’ai pas tout obtenu tout ce qui était possible, mais vu les circonstances, c’est aussi très difficile. »

« Je ne sais pas si vous pouvez vous attendre à obtenir 100% de la voiture dans ces circonstances. Les écarts étaient faibles. »

« Nous avons joué avec les différents composés, donc c’était un peu difficile aussi avec le rythme. Voilà pour aujourd’hui. »

Nico Hülkenberg a-t-il aussi souffert physiquement, au niveau du cou, dans les virages rapides de Silverstone, quasiment à fond en qualifications ? Il le concède...

« Ces voitures sont des bêtes, elles ont tellement d’appui, je n’ai jamais ressenti autant de vitesse dans les virages ici, autant de vitesse. C’est assez impressionnant. Mais c’est aussi dur. »

La bonne nouvelle est qu’il pourra avoir le libre choix des pneus demain.

« C’est toujours une bonne option. Je pense que certains dans le top 10 partent aussi en médiums. Ce sera donc intéressant à voir. »

« Pour moi, il y a tellement de nouveaux points à maîtriser. Chaque situation dans laquelle je m’engage avec la voiture est nouvelle. Première fois en qualifications, première fois avec peu de carburant, première fois avec le plein. Je dois donc apprendre, digérer le plus rapidement possible, ce qui n’a pas été facile. Ces voitures sont des bêtes. Je n’ai jamais eu autant de forces G dans les virages. C’est très dur, mais j’ai aussi pris du plaisir à le faire. »

Dans l’autre Racing Point, le pilote titulaire Lance Stroll a lui aussi quelque peu déçu, finissant derrière la Ferrari de Charles Leclerc et la McLaren de Carlos Sainz. Le Canadien peut tout de même souffler : il est passé en Q3 en médiums… avec exactement le même chrono que Pierre Gasly (mais réalisé un tour avant l’AlphaTauri). Plus de peur que de mal.

L’avantage stratégique lui permettra de remonter en course, mais jusqu’où ?

« Le point positif aujourd’hui est que nous démarrons de la 6e place demain et que notre stratégie a fonctionné - ce qui signifie que nous avons l’avantage de démarrer en médiums et que cela devrait nous aider face à certaines des voitures qui nous entourent. Nous sommes définitivement en mesure de nous battre pour marquer un autre bon paquet de points, et c’est l’objectif. Nous avions l’air plus forts aux essais hier, nous devons donc partir et comprendre comment nous pouvons revenir plus forts demain. Il a été difficile de trouver l’équilibre optimal de la voiture aujourd’hui, et cela nous a affectés dans le premier secteur - nous avons perdu un peu de temps lors des qualifications. La température et les conditions de vent étaient différentes aujourd’hui et étaient assez changeantes, donc c’était aussi un défi à relever. »

« Dans l’ensemble, je suis satisfait de notre position et demain est un autre jour. Je suis convaincu que nous pouvons faire quelques pas positifs pendant la nuit et être en bonne forme pour notre course à domicile. »

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less