Formule 1

Chez Mercedes, Wolff s’attend à ce que l’affaire Racing Point n’aille pas jusqu’à la Cour d’appel

Il pense que cela va se résoudre la semaine prochaine

Recherche

Par Olivier Ferret

28 août 2020 - 14:14
Chez Mercedes, Wolff s’attend à ce (...)

Cette semaine, surprise : Renault F1 a demandé à la FIA de retirer son appel dans l’affaire Racing Point. Seuls subsistent encore les appels de Ferrari et de l’équipe Racing Point elle-même.

Toto Wolff, directeur de Mercedes F1, a confié aujourd’hui à Spa que les discussions se poursuivant en coulisses, il est probable que tous les appels soient abandonnés avant même que la FIA ne fixe une date pour l’audition devant la Cour d’Appel.

Rappelons que Racing Point a été reconnue comme coupable d’avoir utilisé des écopes de freins 2019 fournies par Mercedes cette saison, mais la sanction a été peu sévère (selon les concurrents) étant donné que les règles ont été jugées floues.

"Je pense que tout cela fait partie de la politique et de la Formule 1. C’était un petit peu contre la performance de Racing Point, qui est vraiment exceptionnelle cette saison," explique le directeur de Mercedes F1.

"Mais ce n’est pas juste dû à une écope de frein. Je pense qu’ils ont fait du très bon travail. Et vous pouvez voir à quel point ils sont proches de nous. Je pense donc qu’ils ont un bon groupe de personnes, qui ont couru les années précédentes avec un petit budget, et c’est pourquoi ils arrivent à se rapprocher de nous quand cela va mieux."

"Mais je pense que cela va se résoudre, espérons-le, la semaine prochaine. Je ne m’attends pas à ce que cela aille jusqu’en appel à la Cour."

A-t-il des indications selon lesquelles Ferrari va suivre Renault en abandonnant sa plainte ?

"Je ne sais pas," répond Wolff avec un sourire.

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less