Formule 1

Chez McLaren, on surveille le regain de forme de la Racing Point évoluée

Norris et Sainz se méfient des Roses

Recherche

Par Olivier Ferret

24 septembre 2020 - 18:31
Chez McLaren, on surveille le (...)

Les pilotes McLaren se méfient de Racing Point depuis le début de saison, bien que leur équipe soit encore troisième du championnat. Mais Carlos Sainz et Lando Norris le savent, Racing Point serait devant McLaren pour un point sans une pénalité dans l’affaire des écopes.

De plus, la RP20 va arriver avec une évolution en Russie, et les deux hommes auront à cœur de surveiller les performances de Sergio Pérez et Lance Stroll. Selon eux, c’est davantage grâce à l’exécution des courses et des week-ends que McLaren se démarque.

"Racing Point a été très rapide cette année par rapport à l’année dernière," déclare Norris.

"Surtout au début de la saison, je pense qu’ils étaient beaucoup plus compétitifs que nous, mais nous avons commencé d’une meilleure façon en termes d’exécution en piste."

"Nous avons été meilleurs dans l’exécution de beaucoup de choses, des départs, des arrêts aux stands, et tout le reste autour, je pense que nous avons été très bon en opérationnel, et cela a porté ses fruits avec des points et cela même lors des courses où nous n’étions pas aussi compétitifs qu’eux."

Le coéquipier de Norris, Carlos Sainz, est d’accord, ajoutant que si Racing Point avait peut-être la voiture la plus rapide du peloton, cela ne faisait pas nécessairement d’eux la meilleure équipe de ce peloton - bien qu’il ait admis que la récente évolution de Racing Point utilisée au Mugello avait relancé le match.

"Quand nous avons commencé l’année, nous pensions que Racing Point avait définitivement un très grand avantage sur nous. Je pense qu’ils étaient clairement plus rapides que nous après les essais hivernaux, mais nous avons réussi à les suivre, à marquer de bons résultats, même avec notre part de problèmes."

"Lance Stroll a été très rapide au Mugello avec l’évolution, il est donc difficile de dire si ce sera le cas pour le reste de l’année. Nous avons également de bonnes choses à venir. Mais je dirais qu’ils ont définitivement été la voiture de milieu de grille la plus rapide, ce qui ne signifie pas la meilleure équipe de milieu de grille."

L’Espagnol a aussi évoqué l’accident au Mugello, sur la grille de départ.

"Nous allons en parler demain au briefing des pilotes. Le crash était grave. Cela aurait pu être pire. Je ne veux blâmer personne ou quoi que ce soit pour le moment. Je veux attendre le briefing des pilotes. Je veux attendre ce que disent les autres pilotes. Je ne veux pas me faire une opinion maintenant, avant de savoir ce que les autres pilotes ont fait. Ce n’est qu’alors que je pourrai tirer une conclusion."

Enfin Sainz a aussi été interrogé sur les grilles inversées et n’est pas contre des tests en 2021.

"Je suis curieux de connaître l’effet d’une grille inversée. J’aimerais l’essayer. Je me demande quel effet cela aura. Mais d’un autre côté, si vous prenez Monza comme exemple, cela m’a mis en position de jouer la victoire contre Pierre Gasly. Dans le milieu du peloton, nous nous battons constamment les uns contre les autres. Le format actuel est bon pour 2022. Mais si vous voulez plus de spectacle, comme à Monza, il faut perturber franchement la grille. Donc, pour l’instant, mon avis est ’pourquoi ne pas l’essayer ?’"

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less