Formule 1

Chez Haas F1, Schumacher colle 4 secondes à Mazepin

Un écart embarrassant pour le Russe

Recherche

Par Alexandre C.

25 septembre 2021 - 18:35
Chez Haas F1, Schumacher colle 4 (...)

Sous les conditions humides de Sotchi, Mick Schumacher a bien plus réussi ses qualifications que son coéquipier Nikita Mazepin. Certes les positions des deux pilotes Haas sont proches (17e contre 19e) ; mais en réalité l’Allemand a mis une petite fessée (3,9 secondes d’écart) à son coéquipier.

Dans la guerre interne chez Haas, net avantage pour Mick Schumacher donc cette fois-ci. Et le rookie en espérait peut-être encore davantage…

« J’espérais peut-être une apparition secrète en Q2, ça aurait été génial. Le tour s’est bien passé - je pense qu’il y a eu quelques erreurs - peut-être deux ou trois dixièmes, mais ça n’aurait pas été suffisant pour aller en Q2, mais au moins nous en sommes proches. Un peu frustré mais très heureux aussi et je pense que nous, en tant qu’équipe, avons fait du bon travail. J’adore ça, ce sont les meilleures conditions honnêtement. Vous êtes jeté dans l’eau froide et essentiellement si vous êtes le plus rapide pour trouver votre chemin autour de la piste, vous serez le plus rapide sur la piste. J’ai toujours aimé ça, même dans le passé et j’espère que nous aurons un peu de pluie demain. »

Nikita Mazepin finit donc dernier (Max Verstappen excepté) de la séance qualificative avec un écart embarrassant. Que peut-il dire pour sa défense ?

« Dans l’ensemble, la séance s’est bien passée. Je n’étais pas vraiment sûr de ce que nous allions faire parce que j’avais l’impression que les pneus avaient besoin de beaucoup de tours par rapport à ce que je ressentais à Spa. J’ai finalement trouvé le bon équilibre, j’ai mis les températures des pneus dans la fenêtre de fonctionnement pour être à l’aise, j’ai fait un tour décent et on est rentré aux stands. J’avais vraiment du mal avec les pneus. Le tour suivant, j’ai senti que la piste n’était pas assez sèche pour faire marcher les pneus, mais néanmoins la position n’est pas vraiment différente de ce qu’elle aurait pu être, mais c’était assez difficile. Nous ne savons pas ce que la météo réservera, mais je pense que nous sommes prêts pour des conditions sèches et humides, donc nous devons juste voir ce qui va se passer. »

Günther Steiner évoque enfin des qualifications plus simples qu’il ne l’aurait pensé pour son équipe.

« C’est en fait une bonne chose que nous ayons finalement réussi à faire ces qualifications aujourd’hui, nous avons fait notre programme et demain matin nous pourrons nous concentrer sur la course. Je pense que les qualifications étaient assez - je ne dirais pas difficiles - c’était plutôt simple. Nous sommes partis en intermédiaires, nous avons juste essayé de faire de notre mieux et d’en tirer le meilleur. »

Vidéo - La grille de départ du GP de Russie 2021

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less