Formule 1

Chez Haas F1, Mazepin patine et patauge, Schumacher progresse

Des difficultés en pneus durs

Recherche

Par Alexandre C.

7 mai 2021 - 18:59
Chez Haas F1, Mazepin patine et (...)

Auteur d’un tête-à-queue en tout début de séance en EL1, Nikita Mazepin s’est fait une sueur froide. Au-delà de cette nouvelle pirouette, le rythme du Russe demeure très inquiétant : il a encore pointé à environ 5 dixièmes de son coéquipier l’après-midi en EL2.

Voit-il pourtant des progrès de son côté ?

« Je pense que la piste s’est améliorée au fil des séances, évidemment le virage 10 est un peu nouveau, ce qui signifie que le tarmac est très noir, donc il y a encore de la poussière et de l’huile dedans - il devient plus gommé avec le nombre de tours que nous faisons. Encore une fois, c’est un vendredi, j’apprends toujours quand je suis en piste, mais jusqu’à présent, je fais à chaque début de week-end trois pas en arrière par rapport à là où j’en étais en formules juniors, et puis lentement je fais des pas en avant. Si je finis avec un pas d’avance par rapport à mon point de départ, je pense que c’est une bonne journée pour moi - ce n’était pas différent aujourd’hui. »

Mick Schumacher continue de monter progressivement en puissance de son côté et a vu des nets progrès entre les EL1 et les EL2, ce qui est bien sûr toujours positif.

« C’était bien, un peu délicat ici et là, mais j’ai beaucoup appris aujourd’hui et j’ai beaucoup de choses à améliorer pour demain. Il semblait que le pneu dur était le plus difficile à mettre en place, c’était la même chose pour tout le monde, donc nous sommes rapidement passés aux pneus tendres le matin. Je dirais que les progrès de la journée ont été assez positifs, il y a des petites choses que nous devons et pouvons améliorer. En regardant, nous étions assez rapides sur les lignes droites, mais nous avons un peu de mal à trouver l’appui aérodynamique que nous voulons - mais c’est ce que nous avons et nous devrons travailler avec. »

Günther Steiner enfin le directeur d’écurie évoque un début de journée "difficile" en raison de la lenteur à chauffer les pneus durs.

« De toute évidence, Nikita (Mazepin) a été davantage affecté puisqu’il a fait un tête-à-queue - il y avait très peu d’adhérence sur les C1, ce qui ne lui a pas donné beaucoup de confiance pour la suite. Ils ont dû tout réajuster quand ils ont mis les pneus plus tendres. Je dirais que nous avons fait quelques progrès l’après-midi, pour nous-mêmes, pas nécessairement sur la feuille de temps - nous pouvons lire cela nous-mêmes. Nous avons fait des progrès, je pense que nous y arrivons lentement, et ce n’était vraiment possible que parce que nous avons fait plus de 100 tours aujourd’hui sans aucun réel problème. Pour le moment, je ne dirais pas que nous sommes prêts pour les qualifications, mais tout le monde va travailler dur pour y arriver. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less