Formule 1

Chez Haas F1, la fiabilité continue d’inquiéter Mick Schumacher

Mazepin est loin derrière George Russell

Recherche

Par Alexandre C.

4 juin 2021 - 18:06
Chez Haas F1, la fiabilité continue (...)

Mick Schumacher n’a pas eu de chance cet après-midi en essais libres à Bakou : en raison d’un problème de pression d’essence (similaire à celui qui l’a handicapé durant le Grand Prix de Monaco), l’Allemand a effectué deux fois moins de tours que son coéquipier. Moins de roulage, moins de confiance, moins de performance au final : Mick Schumacher est-il inquiet pour les qualifications de demain chez Haas ? Qu’est-ce qui cloche sur son unité de puissance Ferrari ?

« La piste était assez sale au départ ce matin et ne s’est pas vraiment améliorée pendant la première session. Avec la course de F2, ça s’est un peu amélioré pour les EL2. Malheureusement, nous n’avons pas pu faire tous les tours que nous voulions. J’ai eu quelques problèmes, mais j’ai quand même pu faire un tour rapide en tendres et un ou deux tours avec beaucoup de carburant. Nous devrons probablement changer de moteur pour revenir à la première unité de puissance, nous verrons bien et nous espérons que tout ira bien pour demain. En général, nous avons des choses à apprendre mais nous avons déjà fait pas mal de trucs et maintenant il s’agit de mettre le puzzle ensemble pour être dans une bonne fenêtre pour les qualifications. »

Nikita Mazepin a donc logiquement devancé son coéquipier, en pointant tout de même à une seconde pleine de la Williams de George Russell... Et pourtant il était très content de son tour le plus rapide ce soir.

« J’ai vraiment apprécié cette journée ; je pense que nous sommes dans une bonne position. Nous avons fait quelques pas en avant importants. Bien que la voiture ne soit pas performante sur les circuits à faible appui aérodynamique, les choses que nous sommes capables d’extraire, en termes de réglages de la voiture, sont encourageantes. Il y a évidemment beaucoup à faire, mais aujourd’hui, tout s’est passé comme prévu. En termes de feedback, j’ai senti que la surchauffe des pneus lors des longs runs est un gros problème, non seulement pour nous mais aussi pour les autres concurrents. La piste a très peu d’adhérence et cela fait que l’asphalte fait surchauffer les pneus, c’est juste quelque chose auquel je dois m’habituer en venant de Monaco et Barcelone. Je pense que les longs relais étaient notre point fort aujourd’hui. Je n’imagine pas que nous allons trop progresser dimanche, mais qui sait, peut-être que samedi et dimanche peuvent apporter quelques surprises. »

Enfin Günther Steiner s’inquiète de voir ce problème de pression d’essence se répéter sur une de ses voitures...

« C’est toujours difficile de venir ici - vous savez, la piste est très verte quand nous prenons le départ, et nos deux pilotes sont des rookies, ils n’ont couru ici qu’une seule fois auparavant en F2. Nous savions que ça allait être un défi, mais je pense que les gars ont fait un bon travail. La FP2 s’est bien passée pour Nikita (Mazepin), il a fait le plus de roulage possible. Mick (Schumacher) après une bonne première séance… l’après-midi, il y a eu un problème avec sa pression d’huile. Nous avons essayé de trouver ce que c’était, mais nous n’avons jamais pu le découvrir, donc il a dû entrer et sortir tout le temps du garage. Il a au moins pu faire une demi-séance, mais il dit qu’il est prêt pour demain. Nous continuons sur la courbe d’apprentissage samedi - mais comme vous pouvez le voir, nous partons de chaque séance d’essais et nous nous améliorons. C’est l’objectif et c’est ce que nous allons continuer à faire. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less