Formule 1

Chez Ferrari, Leclerc et Sainz se sont beaucoup amusés avec la piste glissante

Peu d’adhérence et beaucoup de vent pour leur donner le sourire à Portimao

Recherche

Par Olivier Ferret

30 avril 2021 - 20:20
Chez Ferrari, Leclerc et Sainz se (...)

Ferrari a eu un vendredi sans problème lors des essais libres pour le Grand Prix du Portugal.

Carlos Sainz a bouclé les Libres 2 avec le 4e temps, Charles Leclerc avec le 7e mais ce n’est pas ce qui a marqué la journée des deux hommes, qui se sont régalés avec leur SF21 sur une piste glissante et soumise à des vents assez forts par moments.

"C’était un bon début de week-end. C’était amusant à conduire, la piste était très glissante et surtout avec le vent c’était difficile. C’est un réel plaisir de conduire dans ces conditions. Vous êtes toujours à la limite avec la voiture et j’apprécie vraiment ça," lance Charles Leclerc.

"La Libre 2 était très amusante, il y avait beaucoup de rafales de vent tout autour de la piste. Nous avons terminé tout le programme que nous avions prévu et il semble que nous soyons assez compétitifs. Les relais courts étaient bons, les longues séries un peu moins et je pense que c’est la principale faiblesse pour moi aujourd’hui, donc je dois encore travailler là-dessus. Nous sommes tous très proches et je pense que cela dépendra de celui qui commettra le moins d’erreurs lors des qualifications et de la course."

"J’espère que ce sera un bon week-end pour nous et que nous pourrons bâtir sur cette première journée positive."

Pour Carlos Sainz, "un autre vendredi positif, une autre journée d’expérience de construction avec la voiture."

"Nous maintenons notre courbe d’apprentissage, car ce week-end, les conditions et le tarmac sont très différents des circuits précédents. Bahreïn et Imola étaient des pistes à forte adhérence, alors qu’ici à Portimao, c’était assez glissant et très venteux aujourd’hui. J’aime le défi de devoir trouver le grip là où il n’y en a pas ! L’année dernière, j’ai beaucoup aimé courir ici."

"Nous sommes entièrement tournés vers demain. Nous avons vu à Imola que le vendredi peut être trompeur en comparant notre rythme sur un tour à nos concurrents, nous nous en méfions donc. Je pense que la clé du week-end sera de comprendre les pneus, car nous avons établi des temps similaires sur les tendres et les mediums. Nous devons maîtriser le comportement de la voiture avec les différents composés, comprendre comment chauffer correctement les pneus, puis identifier le bon moment pour essayer de réaliser le tour le plus rapide."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less