Chez Alpine F1, Ocon a pu rouler bien plus qu’Alonso aujourd’hui

Reprise des essais à Bahreïn avant le coup d’envoi de la saison

Recherche

Par Olivier Ferret

10 mars 2022 - 18:35
Chez Alpine F1, Ocon a pu rouler (...)

Alpine F1 a retrouvé la piste aujourd’hui pour les essais de présaison de Formule 1 sur le Circuit International de Bahreïn avec Esteban Ocon et Fernando Alonso au volant de l’A522.

Après les trois jours à Barcelone en février, l’équipe s’est rendue sur le tracé qui accueillera le premier Grand Prix de la saison 2022 de Formule 1 tout en voulant s’appuyer sur les fondations solides posées en Catalogne.

Esteban était en action pour la séance matinale disputée sous la chaleur torride de Bahreïn. Le Français a effectué quarante-deux boucles avant d’être relayé par Fernando dans l’après-midi, et ce jusqu’au crépuscule, le tout dans des conditions beaucoup plus fraîches.

« J’ai bénéficié d’une demi-journée au volant et nous avons presque réussi à parcourir une distance de course pendant ce laps de temps. C’était bien de découvrir la nouvelle monoplace à Bahreïn, un circuit très différent de Barcelone avec des conditions complètement contrastées. Nous nous sommes davantage concentrés sur un seul composé aujourd’hui pour commencer à comprendre la dégradation et les performances de ces pneumatiques. Nous ne visions pas la performance pure et nous continuons d’en apprendre à chaque tour, ce qui est l’objectif absolu de ces jours d’essais. Je suis satisfait de mon jeudi matin je retrouve la voiture demain. Nous espérons ajouter plus de tours à notre compteur pour obtenir des informations toujours plus précieuses sur notre package pour cette année. »

Fernando a réalisé vingt-quatre tours malgré un souci mineur limitant son roulage la majeure partie de la session. Le problème a été identifié et résolu afin que Fernando puisse bénéficier de la dernière heure au programme, sous les projecteurs de la piste.

« C’était agréable de reprendre le volant à Bahreïn. Cela s’est plutôt bien passé ce matin pour Esteban, mais nous avons rencontré un petit problème avec la monoplace après la pause déjeuner. Nous n’avons donc pas bouclé autant de tours que souhaité dans l’après-midi. Malgré cela, nous avons encore beaucoup appris sur notre voiture dans des conditions chaudes et nous avons essayé différentes choses sur les réglages. Nous mettrons tout nos apprentissages du jour en pratique demain et samedi. »

Demain, Esteban retrouvera l’A522 pour l’intégralité de la journée avant que Fernando soit à l’œuvre samedi.

Pat Fry, directeur de la technologie conclut : « C’est formidable d’être de retour à Bahreïn pour la deuxième phase des essais de présaison. Ce n’était pas une journée des plus fluides avec les petits inconvénients classiques que l’on peut parfois rencontrer lors d’un programme complet de tests. Le phénomène de marsouinage semble moins problématique ici qu’à Barcelone, ce qui est intéressant. Nous avons identifié un souci sur la voiture après le déjeuner et cela a limité l’après-midi de Fernando. Nous avons pu le résoudre, mais avoir le maximum de kilomètres possible ne peut évidemment que nous aider dans notre découverte de la voiture et il nous en manque un peu de ce côté aujourd’hui. Esteban sera au volant demain afin de poursuivre notre apprentissage et nos préparatifs en vue de la première course. Deux journées chargées en piste nous attendent. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos