Formule 1

Chez Alfa Romeo, Vasseur s’attend à ce que la FIA doive trancher pour 2021

Pas de consensus à attendre d’ici octobre

Recherche

Par Olivier Ferret

26 août 2019 - 16:23
Chez Alfa Romeo, Vasseur s’attend à (...)

Frédéric Vasseur, le directeur d’Alfa Romeo en Formule 1, s’est rangé du côté de l’avis récemment exprimé par Zak Brown, le PDG de McLaren : il n’y aura pas de consensus à attendre dans les dernières semaines de négociations sur les règles prévues pour 2021.

A un moment, la FIA devra trancher car il est impossible de concilier l’avis de 10 équipes différentes selon le Français.

"Nous nous sommes mis d’accord en juin pour nous donner un délai jusqu’en octobre afin d’ajuster la réglementation car il faut que nous avancions," rappelle Vasseur lors d’une interview confiée à Auto Plus.

"Il est indispensable maintenant que la FIA prenne sa décision car cette nouvelle réglementation n’arrivera jamais par le consensus."

"En effet les équipes Mercedes, Ferrari, Red Bull et toutes les autres ne seront jamais d’accord entre elles. Par exemple pour les freins ou les jantes (que la FIA souhaite standardiser) chaque équipe défend son fournisseur actuel. Et tous les sujets sont ainsi."

"Nous, les petites équipes, nous sommes d’accord pour une réduction du prix des pièces mais les grosses équipes refusent. Donc, pour résumer, et ce n’est pas de la mauvaise foi : 10 équipes, 10 approches différentes 10, budget différents."

"Donc tous nos avis étant divergents, à la fin le travail de la FIA est de décider. Je le répète il n’y aura pas de consensus : c’est à l’autorité de décider. Sans compromis. Il faut avoir une vision, écouter les parties prenantes et prendre les décisions. C’est sûr qu’elles seront dures, elles ne plairont pas à tout le monde, et il faudra les assumer."

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less