Formule 1

Chez Alfa Romeo, Räikkönen a eu chaud et Kubica a travaillé pour le ‘long terme’

Pas de pénalité en vue pour Kimi demain…

Recherche

Par Alexandre C.

11 décembre 2020 - 18:01
Chez Alfa Romeo, Räikkönen a eu chaud (...)

Kimi Räikkönen a eu chaud en EL2, ce vendredi à Abu Dhabi, au sens propre : le pilote Alfa Romeo a vu sa voiture prendre feu en raison d’un problème moteur, sans gravité aucune pour la santé du Finlandais. L’unité de puissance devra cependant être changée, comme la boîte de vitesses, mais il s’agissait d’éléments du vendredi…

« Le ressenti était bon dans la voiture, du moins si l’on tient compte des différentes conditions rencontrées. Comme toujours, il y a une marge d’amélioration et c’est ce à quoi nous allons travailler ce soir. Nous ne pouvions pas faire trop de tours avec beaucoup de carburant étant donné le problème rencontré : bien sûr, ce n’est pas idéal, mais au moins c’est arrivé à un moteur et une boîte de vitesses que nous allions de toute façon changer. C’est évidemment beaucoup de travail pour les gars du garage, mais ça devrait aller pour demain. »

Antonio Giovinazzi a quant à lui seulement devancé les Haas en EL2, sans connaître la frayeur de son coéquipier.

« Ce fut un vendredi relativement simple, même si nos longs relais ont été interrompus par le drapeau rouge. Je suis remonté dans la voiture après avoir manqué la première séance et je me suis vite remis au travail dans la première partie de la session. Nous avons des choses à améliorer, comme toujours le vendredi, mais si nous faisons le pas en avant que nous attendons, nous devrions être en meilleure position. Voyons ce que nous réserve la qualification de demain. »

Robert Kubica avait remplacé Antonio Giovinazzi dans la séance du matin. Il a pu continuer à évaluer des pièces de développement aérodynamiques pour la saison prochaine...

« Cela a été une journée intéressante pour nous et plutôt positive, du moins jusqu’au problème technique de Kimi plus tard dans la soirée. Nous avions pas mal de choses à tester, surtout pour l’évaluation et le développement à long terme de la voiture. C’était une journée très difficile pour les gars du garage, avec pas mal de choses à changer en peu de temps, mais ils se sont bien débrouillés. Les conditions, avec une piste verte et beaucoup plus de chaleur que ce que nous aurons en qualification et en course, n’étaient pas des plus faciles, mais je suis heureux de notre travail. C’est toujours une bonne expérience de piloter une F1, surtout après avoir eu le sentiment de l’avoir fait à Bahreïn. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less