Formule 1

Cette fois-ci, c’est en rythme de course qu’Alfa Romeo a dévissé

15e et 17e places, un GP très décevant

Recherche

Par Alexandre C.

20 juin 2021 - 19:18
Cette fois-ci, c’est en rythme de (...)

La série de 2 Grands Prix d’affilée dans les points s’est arrêtée tout net pour Alfa Romeo au Castellet : le Grand Prix des deux voitures a été très décevant pour les pilotes maison, dominés notamment par un George Russell flamboyant.

Pâle 17e, Kimi Räikkönen a terminé à sa position de départ : une vraie déception car Alfa Romeo avait normalement un meilleur rythme de course.

« Nous devrons comprendre pourquoi nous n’avons pas pu reproduire les bonnes performances que nous avons eues récemment. J’ai pris un bon départ, puis nous avons eu des difficultés avec la gestion des pneus, mais je pense que c’était la même chose pour tout le monde : en général, nous n’avions pas vraiment la vitesse que nous avions ces derniers temps. Nous avions un bien meilleur rythme lorsque nous sommes passés aux pneus médiums, mais à ce moment-là, nous étions déjà un peu trop loin derrière et, avec tout le temps que nous avons perdu à cause des drapeaux bleus, nous n’avons pas pu faire la différence sur la position finale. Nous allons analyser cette course et voir comment nous améliorer pour l’Autriche. »

Antonio Giovinazzi nourrissait quelques ambitions de top 10 en partant 13e, mais comme son coéquipier, il a eu beaucoup de mal notamment avec les pneus.

« Contrairement aux deux dernières courses, nous n’avions pas le rythme pour rentrer dans les points aujourd’hui. Nous étions bons sur le seul tour hier, donc nous devrons comprendre ce qui s’est passé aujourd’hui. Au final, ce n’était pas une course facile, avec des difficultés dans le premier relais avec les pneus durs et ensuite pas assez de progrès sur les médiums. Je suis impatient d’être de retour dans la voiture en Autriche : une piste différente, des conditions différentes et, je l’espère, un résultat différent et meilleur. »

Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, ne repart pas du tracé varois avec de grands souvenirs pour cette année. La stratégie de l’équipe semble en cause.

« Après deux bonnes courses dans les points et une qualification prometteuse hier, l’après-midi d’aujourd’hui a été plutôt difficile pour l’équipe. Nous avons fait quelques progrès au départ, mais malheureusement notre choix d’opter pour une stratégie inversée n’a pas été payant. Nous sommes partis en pneus durs mais nous avons été pris dans le trafic, ce qui nous a coûté pas mal de temps. Dans la deuxième partie de la course, nous n’avons pas été en mesure de maximiser le potentiel des pneus médiums, car nous avons dû faire face à tous les drapeaux bleus, et nous n’avons donc pas vraiment pu rattraper notre retard. Nous allons bien sûr en tirer les leçons et revenir plus forts pour le double rendez-vous en Autriche. »

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less