Formule 1

Casse-tête sur les réglages : Tsunoda trouve ‘l’aspect technique’ de la F1 difficile

Un nouvel aveu de faiblesse ?

Recherche

Par Alexandre C.

2 juin 2021 - 16:13
Casse-tête sur les réglages : Tsunoda (...)

Yuki Tsunoda commence à être sévèrement mis sous pression par AlphaTauri et Helmut Marko. Ce dernier a même forcé le Japonais à déménager pour se rapprocher de Faenza et de Franz Tost, afin d’être coaché personnellement par son directeur d’équipe.

Il faut donc que Yuki Tsunoda reconstruise sa confiance course après course… Mais ce ne sera pas chose aisée à Bakou, tout simplement parce que le pilote AlphaTauri découvrira le circuit, puisqu’il n’y a jamais roulé (la F2 y est allée en 2019, mais Yuki Tsunoda n’y était pas encore).

Un autre circuit urbain et piégeux : n’est-ce pas une autre mauvaise nouvelle de plus pour Yuki Tsunoda ?

« Bakou sera une autre nouvelle expérience pour moi et je devrais profiter de certaines leçons apprises à Monaco, un autre circuit urbain. Mon plan à Monaco était de maximiser le nombre de tours que je faisais en essais libres, mais malheureusement le jeudi après-midi j’ai heurté le mur et pour moi c’était le principal inconvénient du dernier week-end. Même si je n’ai pas eu l’impression d’avoir perdu confiance à cause de l’accident, en qualifications, ce dernier petit plus de confiance, par exemple dans les virages rapides, est très important. J’ai donc appris une leçon importante, surtout pour les circuits urbains : ne pas aller dans le mur ! »

« J’ai vraiment apprécié ma première fois à Monaco, c’était une expérience fantastique et vraiment amusante jusqu’à ce moment-là en EL2. En général, après cinq courses maintenant, je me sens plus familier avec le week-end de course, il y a moins de surprises et je me sens plus en contrôle. Et je me suis habitué à certaines des choses qui m’ont surpris plus tôt dans l’année, comme tout le travail médiatique lors des courses le jeudi. Cela me demandait beaucoup d’énergie, mais maintenant je suis plus à l’aise avec tout, ce qui est positif. »

A Bakou, les réglages de la voiture sont très différents de Monaco, notamment parce qu’il faut rouler avec beaucoup moins d’appui aérodynamique pour être compétitif dans la longue ligne droite. Or Yuki Tsunoda avoue justement avoir du mal avec les réglages de la voiture... Va-t-il copier ceux de son coéquipier Pierre Gasly ?

« L’aspect technique est encore assez difficile, d’autant plus que dans la situation actuelle, j’ai eu un peu de mal avec les réglages de la voiture. Je pense que c’est normal puisque je n’ai fait que cinq courses, mais l’important est que j’apprenne beaucoup de choses sur la voiture. Mon état d’esprit est bon, je suis en bonne forme et les choses vont dans la bonne direction. »

« J’ai piloté à Bakou dans le simulateur bien sûr. La plupart des virages semblent être des virages à 90 degrés et presque tous sont pris dans une plage de vitesse similaire, ce sera donc intéressant. C’est un autre circuit urbain, mais il semble qu’il soit un peu plus facile de s’y adapter que Monaco. J’espère que je serai dans une meilleure situation là-bas. Encore une fois, je vais essayer de faire autant de tours que possible et mon objectif principal sera de m’assurer que je ne me rapproche pas trop des murs lors des essais et des qualifications. Je vais prendre l’expérience de Monaco et tout ce que j’ai appris là-bas et l’appliquer en Azerbaïdjan. »

En définitive, Yuki Tsunoda ne craint-il pas la pression, de plus en plus forte sur lui ?

« Il y a toujours un peu de pression, mais j’apprécie chaque minute passée en tant que pilote de Formule 1 et il y a toujours quelque chose de nouveau à gérer sur chaque nouveau circuit. À Monaco, il y a même eu la nouvelle expérience de voir des fans et de les entendre appeler les noms des pilotes, ce qui était vraiment fou. »

« Je suis satisfait des progrès réels réalisés par l’équipe avec la voiture depuis le début de la saison. Il est vrai que les résultats ne sont pas encore au rendez-vous et que je suis en pleine phase d’apprentissage. Je passe autant de temps que possible à discuter avec mes ingénieurs pour en apprendre davantage et j’espère que cela m’aidera à continuer à progresser tout au long de la saison. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less